Association médicale canadienne

Depuis les années 1970, le Comité d’éthique soutient l’AMC et les médecins canadiens en leur donnant des conseils et en formulant des recommandations sur les enjeux bioéthiques. Son mandat et ses attributions sont :

  • d’élaborer et d’interpréter le Code de déontologie et de recommander des modifications;
  • d’étudier les problèmes d’éthique soumis à l’Association;
  • de fournir des conseils sur les enjeux éthiques qui découlent des progrès scientifiques et technologiques en sciences de la santé et sur les enjeux éthiques qui intéressent ou préoccupent la profession médicale;
  • de fournir des conseils sur les enjeux éthiques liés aux principales stratégies et priorités de l’AMC;
  • de maintenir la confidentialité des documents et, le cas échéant, des délibérations du Comité.

Le Comité rend compte au Conseil général une fois l’an et au Conseil d’administration de l’AMC l’année durant. Il se réunit en personne deux fois par année, et par téléconférence au besoin.  


Membres

Le président et les membres du Comité sont élus chaque année en fonction de leurs intérêts, de leur expérience et de leur expertise. Il est composé :

  • de cinq membres choisis selon les régions (Colombie-Britannique/Yukon, provinces des Prairies/Territoires du Nord-Ouest, Ontario, Québec, provinces de l’Atlantique);
  • d’un médecin résident élu par le Conseil général;
  • d’un étudiant élu par le Conseil général;
  • d’un membre du Conseil d’administration nommé par celui-ci;
  • d’un président élu par le Conseil général sur recommandation du Comité des mises en candidature.

Dre Olivia Lee (MRC)

Nommée en 2020

La Dre Lee est résidente en psychiatrie à l’Université d’Ottawa. Avant de faire carrière en médecine, elle a étudié le droit dans les domaines de l’éthique et des politiques en matière de santé, et s’est entre autres intéressée au droit en santé mentale, à la discrimination génétique et à la neuroéthique. Elle a obtenu un doctorat en jurisprudence avant de commencer sa résidence, et elle s’intéresse beaucoup à la façon dont les principes éthiques influencent la pratique clinique. Elle a été représentante de la Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada et a contribué à la rédaction d’énoncés de position sur les politiques relatives à la protection des renseignements personnels des apprenants. Elle a obtenu son diplôme en médecine de l’Université d’Ottawa.


Mme Janet Ecker (représentant du Conseil d’administration)

Nommée en 2019

Mme Ecker a été présidente et chef de la direction de l’Alliance des services financiers de Toronto (TFSA), organisme qu’elle a transformé en partenariat public-privé florissant et influent ayant pour mission de faire de Toronto un carrefour international en matière de services financiers. Avec l’aide des autorités publiques et de partenaires du secteur, elle a également mis sur pied l’Institut mondial du risque dans les services financiers ainsi que le Centre d’excellence en éducation sur les services financiers. Sous sa gouverne, la TFSA a su mener plusieurs autres projets collaboratifs couronnés de succès dans les secteurs public et financier.

Mme Ecker a aussi eu une grande carrière politique : elle a été ministre des Finances de l’Ontario, mais aussi ministre de l’Éducation, ministre des Services sociaux et communautaires et leader parlementaire du gouvernement. Avant de se lancer en politique, elle agissait à titre de directrice des politiques pour l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario.

Elle a reçu de nombreuses distinctions, notamment l’Ordre du Canada ainsi que la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II dans la catégorie de la fonction publique.


Mme Gali Katznelson (Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada)

Nommée en 2019

La passion de Gali Katznelson se situe à l’intersection de la médecine, des politiques en matière de santé et de la bioéthique. Avant d’entreprendre ses études en médecine à l’Université Western, Mme Katznelson a obtenu un baccalauréat en arts et sciences de l’Université McMaster et une maîtrise en bioéthique de l’Université Harvard. Pendant ses études de maîtrise, elle a été stagiaire en recherche au Centre Petrie-Flom des politiques et du droit de la santé, de la biotechnologie et de la bioéthique de la Faculté de droit de Harvard, où elle est retournée plus tard comme assistante de recherche. Avec ses mentors, Mme Katznelson a fait de la recherche sur l’éthique de l’intelligence artificielle, des politiques sur les opioïdes, de l’isolement cellulaire dans les prisons, de la formation médicale, du dépistage génétique et de la réponse à la pandémie. À l’Université Western, elle est présidente de classe, auteure pour la section sur l’éthique et le droit d’un journal étudiant et coresponsable d’une initiative du Comité de représentation politique visant à améliorer l’accès aux comptoirs d’impôt gratuits. Elle a aidé à diriger des initiatives de sensibilisation axées sur la santé des nouveaux arrivants, des sans-abri et des femmes, et a travaillé à l’ouverture d’une clinique exploitée par des étudiants dans la communauté de London, en Ontario. Mme Katznelson a également siégé à des comités politiques de l’Association des étudiants et des étudiantes en médecine de l’Ontario et de la Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada.


Dre Robyn MacQuarrie (provinces de l'Atlantique)

Nommée en 2018

La Dre MacQuarrie est obstétricienne-gynécologue en milieu communautaire et membre du corps enseignant de l’Université Dalhousie, où elle enseigne l’éthique en obstétrique et gynécologie dans le cadre du stage de premier cycle en médecine. Elle a terminé sa formation postdoctorale en éthique et fait actuellement un doctorat en bioéthique. Sa recherche porte sur les façons appropriées d’inclure les femmes enceintes dans les essais cliniques; elle a d’ailleurs été invitée à présenter ses travaux au World Global Ethics Forum.

La Dre MacQuarrie est évaluatrice pour le Conseil d’éthique de la recherche de la Nouvelle-Écosse. Elle travaille souvent avec l’Énoncé de politique des trois Conseils et mène des réflexions structurées sur l’éthique et les applications pratiques de la recherche. Elle a siégé pendant deux ans au comité d’éthique de l’American Congress of Obstetricians and Gynecologists et est l’auteure principale de la politique sur la recherche impliquant des femmes enceintes publiée par ce dernier.  


Québec

Vacant


Dre Julie Richer (Ontario)

Nommée en 2018

La Dre Richer est généticienne médicale clinicienne au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario et professeure adjointe à l’Université d’Ottawa. Sa pratique clinique consiste essentiellement à soigner des patients atteints de maladies héréditaires du tissu conjonctif. Elle exerce aussi la médecine génétique générale et préside le Comité d’éthique, d’éducation et de politique publique du Collège canadien des généticiens médicaux.La Dre Richer s’intéresse principalement aux enjeux éthiques associés à la génétique. Parmi ceux-ci, notons les risques et les enjeux liés à la divulgation de résultats issus de recherches basées sur le dépistage génétique non ciblé, à la brevetabilité du génome humain et au dépistage génétique offert directement aux consommateurs. La Dre Richer a étudié la médecine à l’Université de Montréal, s’est spécialisée en génétique médicale (FRCPC) à l’Université du Manitoba et a effectué un stage postdoctoral en éthique médicale à l’Université Harvard.


Dre Sharron Spicer (Prairies/Territoires du Nord-Ouest)

Nommée en 2018

La Dre Spicer est une clinicienne et leader médicale ayant mis sa grande expérience clinique et organisationnelle au service de l’éthique. Elle exerce la pédiatrie depuis près de 20 ans. Elle a passé 15 ans en soins palliatifs pédiatriques, où elle a été confrontée à des enjeux éthiques liés à la prestation de soins de fin de vie et de soins complexes, à la prise de décision par mandataires et à la défense des droits.

En 2003, la Dre Spicer a obtenu une certification en éthique médicale du Provincial Health Ethics Network. Elle a prononcé des conférences sur la sédation palliative, le retrait des appareils d’hydratation et de nutrition artificielles, le cannabis médicinal et l’aide médicale à mourir. Elle participe activement à plusieurs comités de l’Hôpital pour enfants de l’Alberta, dirigeant notamment ceux de l’éthique, d’examen des décès et d’assurance qualité.

Son expérience de leader médicale à l’échelle locale et provinciale lui a permis d’acquérir une compréhension approfondie des enjeux actuels de la profession, comme l’affectation des ressources et la planification de la prestation des services.  


Dr Tim Holland (président)

Nommé en 2016

Le Dr Holland partage son travail clinique entre la médecine d’urgence et la médecine familiale. Il est également membre du Groupe de travail chargé de la révision du Code de déontologie (devenu Code d'éthique et de professionnalisme) de l’AMC et est le président actuel de Doctors Nova Scotia. Il a suivi une formation optionnelle en bioéthique durant son parcours en médecine à l’Université Dalhousie et continue d’appliquer les principes éthiques dans sa vie et dans sa carrière.

Il a fondé en 2014 la clinique de santé pour les nouveaux arrivants à Halifax, où il continue d’agir à titre de responsable médical, rôle dans le cadre duquel il a notamment supervisé l’arrivée des réfugiés syriens en 2016. En médecine familiale, le Dr Holland se consacre à la fois à la santé des réfugiés (à la clinique de santé pour les nouveaux arrivants) et à la santé des Premières Nations (au centre de santé de Sipekne’katik à Indian Brook, en Nouvelle-Écosse).


Colombie-Britannique/Yukon

Vacant


Observateurs

Des observateurs et des invités peuvent être conviés aux rencontres du Comité d’éthique quand leur participation est essentielle au travail de ce dernier.


Dre Anna Ziomek

Fédération des ordres des médecins du Canada

La Dre Ziomek exerce la médecine à Winnipeg depuis plus de 30 ans et œuvre en administration de la médecine depuis plus de 20 ans. Elle a notamment occupé les fonctions de médecin-chef de l’Hôpital Concordia et de registraire adjointe du Collège des médecins et chirurgiens du Manitoba, où elle est maintenant registraire. La Dre Ziomek a obtenu son diplôme de médecine à l’Académie médicale de Gdansk, en Pologne.

Elle a présidé la Fédération des ordres des médecins du Canada, de juin 2016 à juin 2018, organisation au sein de laquelle elle est très active depuis plusieurs années.


Dr Ross Upshur

Collège des médecins de famille du Canada

En plus de son poste de directeur adjoint de l’Institut de recherche Lunenfeld Tanenbaum du Système de santé Sinaï, le Dr Upshur dirige la Division de santé publique clinique de l’École de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto. Il est professeur à l’École Dalla Lana, mais aussi au Département de médecine familiale et communautaire de l’Université. À cela s’ajoute son rôle de directeur scientifique du Centre de collaboration Bridgepoint en recherche et innovation du Système de santé Sinaï.


D Patrick McDonald

Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada


Personnel

Cécile Bensimon, Ph. D.

Mme Bensimon possède une expertise en éthique, en professionnalisme médical, en politiques de santé et en élaboration et analyse stratégiques des politiques. Elle a de l’expérience dans divers systèmes de santé, à l’Institut canadien du service extérieur et en conseil de gestion. Rédactrice bilingue pour le Canadian Journal of Bioethics, elle est professeure associée à la Faculté des sciences de la santé de l’Université d’Ottawa.

Mme Bensimon a été professeure invitée à l’école de médecine Sackler de l’Université de Tel Aviv, où elle a enseigné l’éthique des crises humanitaires et des catastrophes. En outre, pendant la pandémie de H1N1, elle a orienté les plans de priorisation de la vaccination à titre de conseillère en matière d’éthique pour l’Agence de la santé publique du Canada et Santé publique Ontario.

Elle a corédigé Bioindustry Ethics, un ouvrage portant sur la prise de décisions éthique et la responsabilité sociale des entreprises. Elle a également publié dans le British Journal of Psychiatry, le Journal of the American College of Surgeons, le Journal of Bioethical Inquiry, Public Health Ethics et Social Science & Medicine.
 

Back to top