Association médicale canadienne

Pendant la pandémie de COVID-19, les Canadiens ont vu le meilleur et le pire des soins de santé. 

Le meilleur : les médecins et les professionnels de la santé ont travaillé sans relâche pour conseiller les gouvernements, soigner les patients gravement malades et trouver des solutions novatrices afin d’assurer un accès sécuritaire aux soins. Les chercheurs médicaux ont fait l’impossible en développant des traitements et des vaccins efficaces en un temps record. Le pire : des milliers de Canadiens – principalement dans les établissements de soins de longue durée – sont morts isolés et seuls. Des dizaines de milliers de personnes ont dû attendre pour se faire soigner alors que les listes d’attente pour les chirurgies et autres interventions s’allongeaient. Les communautés où il existe des inégalités structurelles ont connu des taux d’infection élevés et un manque d’équité dans la prestation des soins. Les travailleurs de la santé ont lutté contre la fatigue extrême et l’épuisement professionnel alors que passaient les semaines, puis les mois, sans fin en vue.

La pandémie a mis au jour des lacunes dévastatrices dans notre système de santé, et notre société en a payé le prix. La population canadienne s’attend à ce que les gouvernements apprennent de cette expérience et agissent sans attendre pour rebâtir notre système de santé.

Dans cette élection fédérale, l’Association médicale canadienne presse tous les partis politiques de s’engager envers les quatre priorités politiques suivantes afin de soutenir notre volonté collective de créer un avenir meilleur en santé.

Video conference Meeting

Diriger une réponse efficace à la COVID-19

  • Faire preuve d’un leadership fédéral pour assurer une réponse efficace à la pandémie au Canada
  • Permettre l’augmentation des taux de vaccination, y compris pour ceux qui ne sont pas encore admissibles
  • Créer un système de passeports vaccinaux pour les voyages internationaux et un programme national de certificat de vaccination
  • Investir dans un retour à l’école en personne, sécuritaire et durable

Consultation

Bâtir notre système de santé pour l’avenir

  • Offrir un financement accru, à long terme et soutenu par l’intermédiaire du Transfert canadien en matière de santé.
  • Soutenir les personnes âgées pour qu’elles puissent vieillir avec dignité, notamment par un investissement fédéral dans des normes nationales sur les soins de longue durée et l’amélioration des soins à domicile et communautaires.
  • Transformer la capacité en santé publique en augmentant les investissements et en s’attaquant aux déterminants sociaux et structurels de la santé.
  • Exécuter un plan exhaustif sur les changements climatiques, ce qui comprend des investissements dès aujourd'hui dans des mesures d'adaptation pour contrer les répercussions croissantes sur la santé.

Doctor

Investir dans les travailleurs de la santé

  • Investir dans la planification nationale des effectifs de la santé, notamment avec une infrastructure de données, pour assurer que la population a un accès opportun aux fournisseurs de soins, tout en soutenant le bien-être des travailleurs.
  • Soutenir la création d’un permis d’exercice pancanadien, ce qui aidera à répondre aux pénuries temporaires et à long terme de fournisseurs de soins, partout au pays.
  • Investir 2 milliards de dollars dans un nouveau fonds d’accès aux soins primaires afin d’améliorer rapidement l’accès aux médecins de famille et aux fournisseurs de soins primaires.

Doctor

S’engager envers la réconciliation et contre le racisme 

  • Mettre en œuvre tous les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, notamment :
    • Répondre aux inégalités structurelles continues qui marginalisent les peuples autochtones.
    • Défendre l’inclusion des peuples autochtones dans les systèmes et secteurs sociétaux, ce qui comprend les systèmes de santé.
    • S’engager à établir des relations collaboratives et respectueuses avec les patients et les communautés autochtones.
  • Exécuter un plan antiracisme national, reconnaissant que le racisme est un déterminant structurel de la santé et qu’il crée des inégalités sanitaires et sociales.

Si vous voulez donner la priorité aux soins de santé durant les élections fédérales, envoyez une lettre à une personne candidate dans votre circonscription.