Association médicale canadienne

Après avoir travaillé pendant 40 jours pour que le fédéral fasse de la santé une priorité nationale, l’AMC et ses membres poursuivront leurs efforts pour qu’elle en demeure une.

Maintenant que les résultats des élections sont connus, l’AMC cherchera à exercer son influence sur le nouveau gouvernement libéral minoritaire et sur les autres partis alors qu’ils conjugueront leurs efforts pour tenir les promesses en santé faites au cours de la campagne dans des domaines que l’AMC, ses membres et le public ont jugés prioritaires.

Voici quelques recommandations de l’AMC et les promesses des partis en la matière :

ACCÈS AUX SOINS

Dans son programme électoral, le Parti libéral a adopté une des recommandations de l’AMC en promettant de veiller à ce que tous les Canadiens puissent avoir accès à un médecin de famille ou à une équipe de soins primaires. Le Parti conservateur s’était concentré quant à lui sur l’investissement dans de nouveaux appareils d’imagerie diagnostique, et le Parti vert souhaitait que l’Accord sur la santé du Canada fasse de la réduction des temps d’attente une priorité.

CHANGEMENTS CLIMATIQUES ET SANTÉ

L’AMC a réclamé qu’on s’attarde davantage au lien entre la crise climatique et la santé de la population canadienne. Dans son programme, le Parti vert a encouragé les associations médicales à donner aux professionnels de la santé la formation nécessaire pour qu’ils comprennent les menaces pour la santé des changements climatiques et pour qu’ils s’y attaquent. Les verts ont aussi proposé d’élargir le mandat de Santé Canada pour y inclure les risques que les changements climatiques posent pour la santé.

ASSURANCE MÉDICAMENTS

Les libéraux, le Nouveau Parti démocratique (NPD) et le Parti vert ont accepté les recommandations de l’AMC sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance médicaments pour garantir un accès équitable aux médicaments d’ordonnance partout au pays. Il a aussi été recommandé que les provinces, les territoires et le gouvernement fédéral adoptent une politique d’achat massif de médicaments afin de réduire le coût total de cette initiative.

« En période préélectorale, les Canadiens et les médecins nous ont fait part d’une foule d’inquiétudes au sujet de l’avenir des soins de santé. Nous savons qu’il y a des aspects de notre système auxquels il faut accorder une attention réelle et nous avons hâte que le nouveau gouvernement fasse preuve de leadership et tienne les promesses qu’il a faites à la population canadienne. » — Dr Sandy Buchman, président de l’AMC

SOINS AUX AÎNÉS

Le NPD et le Parti vert ont tous deux promis de créer une stratégie nationale sur les aînés et la démence — ce que l’AMC recommande depuis 2013. Le Parti vert a aussi adopté la recommandation de l’AMC visant à tenir compte des caractéristiques démographiques dans les transferts en santé aux provinces et aux territoires. Plusieurs autres partis ont promis d’améliorer les crédits d’impôt pour les personnes âgées ou d’augmenter les prestations du Régime de pensions du Canada.

SOINS VIRTUELS

L’AMC a notamment recommandé aux candidats de s’attaquer au fossé numérique qui existe au Canada et de supprimer les obstacles aux services en ligne. Les conservateurs, les libéraux et les néo-démocrates ont promis d’augmenter l’accès à Internet haute vitesse, qui permettrait la mise en place des soins virtuels et qui accroîtrait l’accès aux soins pour la population canadienne, en particulier pour les communautés rurales et éloignées.

SANTÉ MENTALE CHEZ LES JEUNES

Comme l’AMC l’a recommandé, les libéraux, le NPD et le Parti vert se sont engagés à assurer un accès plus rapide et équitable aux services de santé mentale pour les jeunes en créant des normes nationales sur l’accès, en élaborant une stratégie nationale sur la santé mentale ou en veillant à ce que l’Accord sur la santé du Canada fasse de l’accès à ces services une priorité.

« Les partenariats établis avec les médecins et la population pour demander des changements en santé ont été des moments forts de la campagne. En conjuguant nos efforts et en travaillant vers un objectif commun – l’amélioration de la santé et le renforcement du système – nous avons été plus efficaces. » — Dr Buchman

L’AMC a établi d’importants partenariats avec ses membres et la population tout au long de la campagne en les aidant à communiquer avec les candidats pour promouvoir l’amélioration des soins.

Les membres peuvent continuer de s’impliquer par l’entremise du Caucus de représentation de l'AMC afin d’établir des liens avec leur nouveau député – par courriel, téléphone ou en personne – de participer à de futures campagnes épistolaires et de défendre les enjeux de santé qui les passionnent.

Les membres du public peuvent adhérer aux Santénelles de l’AMC afin de démontrer leur appui aux activités continues de représentation de l’AMC en santé.


Vous avez des questions ou des commentaires ?

Envoyez-nous un courriel.