Association médicale canadienne

Halifax (N.-É.); boursier Rhodes; Université Dalhousie, 1973; médecine familiale. Décédé le 19 mars 2021 des blessures subies lors d’un accident entre véhicule et piéton, à l’âge de 75 ans. Il laisse dans le deuil sa conjointe, Cathy Cervin, 3 enfants, 4 petits-enfants et 2 beaux-enfants. « La médecine familiale a été la pierre d’assise de la longue et éminente carrière professionnelle de David. Il accordait beaucoup d’importance à la valeur des soins empreints de compassion et axés sur la relation avec les patients. Fervent lecteur et penseur authentique, il a adopté la médecine narrative, qui s’appuie sur la compréhension profonde de la personne et de son histoire, ses croyances et ses valeurs uniques pour promouvoir la guérison dans le travail quotidien des médecins de famille. Il a commencé à exercer à Fredericton en 1973 et s’est joint au Département de médecine familiale de l’Université Dalhousie en 1978 à titre de chef de file en éducation médicale continue et dans les soins aux personnes âgées. Bien qu’il ait occupé de nombreux autres postes, il a conservé ses fonctions à la Faculté de médecine de l’Université Dalhousie pour le reste de sa vie. Directeur du Département de médecine familiale de l’Université Dalhousie de 1987 et 1995, où il a également enseigné, il était un professeur compréhensif, soucieux de l’épanouissement de ses étudiants. Sa devise : “Quand on dit quelque chose à une personne, on lui enlève la possibilité de le découvrir par elle-même.” Il posait des questions pertinentes et encourageait les gens à trouver leurs propres réponses. Gentil, humble et patient, il se réjouissait des réalisations des personnes qu’il accompagnait comme mentor. Son sens intemporel du devoir, inculqué par ses parents, a façonné sa philosophie de vie, tant sur le plan personnel que professionnel. David était toujours prêt à donner un coup de main et rien ne le rendait plus heureux que de savoir qu’il aidait son prochain. Sa propension à vouloir faire les choses autrement l’a amené à diriger de nombreux comités influents du Collège des médecins de famille du Canada, à occuper les fonctions de médecin-chef à l’Hôpital du comté de Cumberland et à diriger la réforme des soins primaires et la création d’un plan de ressources humaines en santé pour la province de la Nouvelle-Écosse. Lorsque le Département de médecine familiale de l’Université Dalhousie a eu besoin de lui, il a quitté le confort de la retraite pour occuper les fonctions de chef intérimaire de 2017 à 2020. David a touché le cœur de tous ceux qui le connaissaient et a transformé la vie des innombrables personnes dont il a été le mentor et le professeur. »

Back to top