Association médicale canadienne

Saskatoon (Sask.); Université du Manitoba, 1951; radiologie diagnostique; officier, Ordre du Canada; lauréat, Ordre du mérite de la Saskatchewan. Décédé le 22 juillet 2021 à l’âge de 93 ans. Il laisse dans le deuil 4 enfants, 9 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants. « Stuart a connu beaucoup de succès dans trois domaines différents. Après l’obtention de son diplôme en médecine, il a exercé la médecine générale pendant huit ans à Yorkton, en Saskatchewan. Il s’est ensuite spécialisé en radiologie à l’Université de la Saskatchewan, puis il a passé un an à Boston, où il a s’est intéressé particulièrement à la radiologie pédiatrique. Il est retourné à l’Université de la Saskatchewan pour y occuper un poste de professeur; il y est resté pendant toute sa carrière professionnelle. Il a occupé les fonctions de président du service de radiologie le temps d’un mandat, mais ce qu’il a aimé par-dessus tout, c’est son travail de rédacteur pour le Canadian Association of Radiologists Journal. Membre du conseil du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, il a été le seul professeur du Collège de médecine à être nommé trois fois président honoraire de la Société d’étudiants en médecine. Stuart s’est également intéressé à l’ornithologie toute sa vie, intérêt qui s’est essentiellement traduit par le baguage d’oiseaux. Jusqu’en 2014, il avait bagué 150 283 oiseaux de 211 espèces différentes, et récupéré 3 945 bagues d’oiseaux de 84 espèces (les bagues du plus grand nombre d’espèces – dont 4 sous-espèces – récupérées par un bagueur canadien). Au fil des décennies, il a créé un extraordinaire réseau de collaborateurs, principalement des agriculteurs, qui l’avisaient, par exemple, lorsqu’ils trouvaient un nid de chouette sur leur terre. Fait tout aussi remarquable : une armée de volontaires, jeunes et vieux, s’offrait pour grimper dans les arbres et atteindre des nids d’oiseaux ou pour pourchasser de jeunes pélicans malodorants afin de les baguer. Il était également un membre actif des sociétés d’histoire naturelle de Saskatoon et de la province et participait de façon intensive à leurs activités. Son travail en ornithologie a donné lieu à quatre livres sur l’histoire naturelle de la Saskatchewan et à 311 articles parus dans des revues d’ornithologie et d’histoire naturelle. Ses efforts ont culminé en 2020 avec la publication, en collaboration avec Frank Roy et Alan Smith, de son dernier livre sur les oiseaux de la Saskatchewan. Il a continué de participer activement à son dernier projet, le baguage et le marquage alaire de l’urubu à tête rouge, jusqu’à la dernière année de sa vie. Sa troisième carrière simultanée était celle d’historien, et ses 13 autres livres portaient tous sur des sujets historiques. Quatre d’entre eux décrivent les observations des premiers explorateurs naturalistes du Canada lors de l’expédition Franklin, deux sont des biographies de médecins pionniers de la Saskatchewan et trois autres, à commencer par celui intitulé Steps on the Road to Medicare, relatent les premières réalisations de la Saskatchewan en matière de soins de santé. »

Back to top