Association médicale canadienne

Ce compte rendu, qui suit l’évolution des répercussions des changements climatiques sur la santé à l’échelle mondiale, indique que le Canada doit déployer des efforts concertés pour réduire l’empreinte de son système de santé. Selon le Lancet Countdown sur la santé et les changements climatiques, le secteur canadien des soins de santé produit environ 4 % des émissions totales de gaz à effet de serre (GES) du pays. Lorsqu’on le compare aux systèmes de soins de santé de 47 autres pays, le Canada figure au troisième rang pour ce qui est des émissions de GES par personne.

Lire le rapport 2019 du Lancet Countdown

La Dre Andrea MacNeill, chirurgienne oncologue à l’Hôpital général de Vancouver et coauteure de la portion canadienne du Lancet Countdown, a recueilli des données sur les émissions de GES générées par le système de soins de santé du Canada.

En examinant les résultats de ses recherches, elle a constaté que les émissions de GES du secteur des soins de santé étaient principalement générées par les hôpitaux. La raison en est bien simple : les hôpitaux nécessitent des ressources considérables et sont ouverts 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, sans compter que les normes de ventilation rigoureuses qu’ils doivent respecter sont très énergivores. Elle souligne également l’énorme quantité de déchets produits par les hôpitaux et la tendance vers les produits à usage unique comme les chemises d’hôpital, les brassards de prise de tension et le matériel chirurgical.

« Nous devons saisir cette occasion, en tant que secteur de la santé, et transformer notre système pour qu’il ne soit plus axé sur le traitement des maladies, mais plutôt sur la promotion de la santé, tant celle des humains que celle de la planète, puisque ces deux éléments sont inextricablement liés. » – Dre Andrea MacNeill, coauteure du Lancet Countdown

Le compte rendu recommande de rassembler des experts des milieux de la recherche, de l’éducation, de la pratique clinique et de l’élaboration de politiques pour établir une stratégie viable de réduction des déchets et des émissions de GES dans le secteur, avec pour objectif ultime d’atteindre zéro émission d’ici 2050. Selon la Dre MacNeill, le Canada doit instaurer un ensemble de mesures pouvant être mises en œuvre à l’échelle du système et des centres hospitaliers, mais aussi à l’échelle individuelle puisque les médecins peuvent contribuer à changer la donne en apportant de petits changements à leur pratique.

En plus de parler des émissions de GES du secteur des soins de santé, le Lancet Countdown souligne d’autres effets des changements climatiques sur la santé au Canada :

Feux de forêt :

  •              On prévoit une augmentation des feux de forêt de 75 % d’ici la fin du 21e siècle.
  •              Plus de la moitié des 448 444 Canadiens évacués à cause de feux de forêt de 1980 à 2017 au Canada l’ont été dans la dernière décennie.
  •              Les feux de forêt ont des répercussions sur la santé humaine : décès, traumatismes, brûlures importantes, anxiété, trouble de stress post-traumatique, etc.
  •              Ils contribuent à l’exacerbation de l’asthme et de la maladie pulmonaire obstructive chronique.

Transports :

  •              Ils dépendent toujours des combustibles fossiles.
  •              Ils étaient responsables de 24 % des émissions totales de GES au pays en 2017.
  •              Ils ont contribué à plus de 1 000 décès attribuables à la pollution atmosphérique en 2015.
Exemples des répercussions des changements climatiques sur la santé et les systèmes de santé au Canada

Pour la deuxième année consécutive, la Dre Courtney Howard, membre du Conseil d’administration de l’AMC, a dirigé l’équipe qui a produit le compte rendu du Lancet Countdown pour le Canada, document qui a bénéficié du soutien de l’AMC et de l’Association canadienne de santé publique (ACSP).

« Il est temps d’admettre notre part de responsabilité dans les changements climatiques et de faire prendre un virage vert au système de santé. » – Dre Courtney Howard, auteure principale du compte rendu du Lancet Countdown pour le Canada et membre du Conseil d’administration de l’AMC

En savoir plus sur les travaux de la Dre Howard sur les changements climatiques

Selon le Dr Sandy Buchman, président de l’AMC, qui a participé à la publication du compte rendu au Québec, les médecins sont les premiers témoins des effets dévastateurs des changements climatiques sur la santé.

« Nous traitons déjà les effets des feux de forêt comme des vagues de chaleur et des nouvelles maladies infectieuses. Il est temps de mettre en œuvre un plan complet pour que le Canada atteigne ses objectifs de lutte contre les changements climatiques. » – Dr Sandy Buchman, président de l’AMC

Les changements climatiques et la santé figuraient parmi les enjeux clés de la plateforme de l’AMC pour les élections fédérales de 2019. L’AMC a exhorté tous les partis à s’engager à prendre des mesures concrètes pour lutter contre les changements climatiques, notamment par des investissements dans les systèmes de soins de santé et de santé publique qui aideront ces derniers à faire face à leurs répercussions.


Le Lancet Countdown sur la santé et les changements climatiques est une analyse annuelle exhaustive produite par 120 experts issus de 35 organisations, qui s’appuient sur des indicateurs clés pour rendre compte de l’évolution des répercussions des changements climatiques sur la santé humaine ainsi que des efforts déployés à l’échelle mondiale pour limiter ces répercussions.


Vous avez des questions ou des commentaires ?

Envoyez-nous un courriel.