Association médicale canadienne

Vancouver (C.-B.); Université McGill, 1962; anatomopathologie; Ph.D. (biochimie); professeur émérite de pathologie et de biochimie, Université Queen’s. Décédé le 5 juin 2019, à l’âge de 81 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Barbara, 3 enfants et 4 petits-enfants. « [Après sa formation postdoctorale aux États-Unis et en Angleterre] il est revenu au Canada comme professeur adjoint de pathologie et de biochimie à l’Université Queen’s, où il s’est concentré sur la recherche. Bob a gravi les échelons, passant de professeur adjoint à professeur titulaire pour devenir chef du Département de pathologie. Animé par son intelligence et sa curiosité, et par le financement continu du Conseil de recherches médicales du Canada pendant 40 ans, il a mis sur pied un programme de recherche de réputation internationale et est devenu membre de la Société royale du Canada. Il a publié plus de 300 articles, chapitres de livres et résumés dans les domaines de la synthèse des protéines, de l’amyloïdose, du métabolisme du cholestérol et du paludisme, et a fondé deux entreprises de biotechnologie, Neurochem et AtheroChem. Après sa retraite de la recherche et de la pratique médicale, son objectif était de rester en vie et productif pendant de nombreuses années, de continuer à collaborer et à publier des documents scientifiques, de voir ses petits-enfants, de sculpter des bâtons de marche et de les utiliser avant sa mort. Il a fait tout cela, en plus de faire de la bicyclette tous les jours, de créer de magnifiques sculptures sur bois et de jouer aux échecs. » Le groupe Les Canadiens pour la recherche médicale a déclaré que « le travail du Dr Kisilevsky est un exemple remarquable de science fondamentale menant à la pertinence clinique et entraînant des avantages cliniques et commerciaux extraordinaires pour la société ».