Association médicale canadienne

À la rencontre du Conseil de la fédération tenue aujourd’hui à Toronto, les premiers ministres des provinces et des territoires du Canada ont mis le système de santé là où il doit être : au premier plan. Tous les participants reconnaissent que les Canadiennes et les Canadiens doivent avoir un système de santé sur lequel ils peuvent compter et un accès aux soins qu’ils méritent, au moment et à l’endroit où ils en ont besoin.

L’Association médicale canadienne (AMC) soutient les premiers ministres, qui demandent un plus grand leadership fédéral et des investissements accrus dans la santé de toute la population canadienne, d’un océan à l’autre. Plus précisément, l’Association est d’avis que le gouvernement fédéral doit investir dans un Fonds ponctuel pour l’adaptation des soins de santé primaires afin d’améliorer l’accès aux fournisseurs de soins. De plus, un montant supplémentaire au Transfert canadien en matière de santé, établi en fonction des facteurs démographiques pourrait alléger les pressions financières causées par le vieillissement de la population.

Depuis des mois, les Canadiennes et les Canadiens expriment leurs préoccupations à propos de leur système de santé, et l’AMC demande depuis longtemps que la santé et les soins de santé soient une priorité nationale. Les premiers ministres des provinces et des territoires du Canada se sont prononcés. Les soins de santé sont un défi national qu’il faut traiter en priorité.

Pendant la campagne électorale, le premier ministre du Canada s’est engagé à investir dans la santé et le système de santé. Nous attendons de voir comment l’appel des premiers ministres des provinces et des territoires pour un leadership fédéral va concrétiser cette promesse. C’est, comme l’ont si bien dit les premiers ministres, pour « le bien de toute la population canadienne ».

Dr Sandy Buchman
Président, Association médicale canadienne