Association médicale canadienne

Motivée par un récent sondage d’Ipsos montrant que 60 % des Canadiennes et Canadiens sondés voteront pour la personne candidate présentant le meilleur plan en matière de santé, la Dre Gigi Osler, présidente de l’Association médicale canadienne (AMC), s’est récemment rendue à la rencontre du Conseil de la fédération à Saskatoon. Elle a demandé aux premiers ministres des provinces et territoires de se joindre à elle pour exiger que la santé redevienne une priorité nationale pendant la campagne électorale fédérale.

« Comment se fait-il, avec les technologies modernes, que la plupart des patients n’aient pas accès à des soins virtuels? Pourquoi tant de nos concitoyens n’ont-ils pas de médecin de famille? Voilà quelques‑unes des questions que nous posons aux candidates et candidats aux élections. La campagne sera le moment idéal pour nos dirigeants de prendre des engagements sur cet enjeu. » – Dre Gigi Osler, présidente de l’AMC

Composé des 13 premiers ministres des provinces et territoires, le Conseil de la fédération se réunit régulièrement pour travailler sur des priorités communes, notamment le Transfert canadien en matière de santé.

Avant la rencontre du Conseil, la Dre Osler a souligné les engagements en santé que l’AMC recommande aux partis politiques fédéraux de prendre durant la prochaine campagne électorale :

  • L’ajout d’un montant supplémentaire au Transfert canadien en matière de santé, établi en fonction de facteurs démographiques, qui fournirait un financement complémentaire aux provinces et aux territoires en fonction du vieillissement de leur population
  • La création d’une Allocation canadienne pour aînés et proches aidants d’aînés, pour aider à couvrir les dépenses personnelles supplémentaires en soins de santé des aînés et de leurs proches aidants
  • La création d’un Fonds pour l’adaptation des soins de santé primaires de 1,2 milliard de dollars, pour améliorer l’accès aux soins primaires
  • L’appui au permis d’exercice national, afin d’élargir l’offre de soins virtuels

La Dre Osler a aussi rencontré plusieurs premiers ministres de la région de l’Atlantique, où l’accès aux soins de santé est un enjeu majeur pour l’électorat. En effet, à la question d’Ipsos s’intéressant à leurs demandes au gouvernement fédéral, 53 % des répondants de la région de l’Atlantique ont répondu qu’ils souhaitaient un meilleur accès aux soins de santé. Dans l’ensemble, 35 % des Canadiennes et Canadiens interrogés ont indiqué que leur première demande serait un meilleur accès aux soins de santé. Cette réponse était la plus populaire, suivie par un meilleur financement des soins (19 %).

À l’approche des élections fédérales, la collaboration de l’AMC avec les premiers ministres provinciaux et territoriaux amplifie ce message destiné aux dirigeants politiques fédéraux  : la santé est un enjeu majeur pour la population et les médecins du pays.


Vous avez des questions ou des commentaires ?

Envoyez-nous un courriel.