Association médicale canadienne

Halifax (N.-É.); Université Dalhousie, 1954; médecine interne, pneumologie. Décédé le 30 mars 2019 à l’âge de 93 ans. Il laisse dans le deuil 6 enfants, 11 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants. « Paul s’est joint à l’Aviation royale canadienne à titre de capitaine d’aviation, ce qui lui a permis d’obtenir son diplôme en médecine. Il a poursuivi des études de cycle supérieur en médecine interne à l’Université Dalhousie et à l’Université de Toronto, en plus de recevoir la bourse McLaughlin pour étudier les maladies thoraciques à l’Hôpital Royal Brompton à Londres, en Angleterre. À son retour au Canada en 1963, il a été nommé directeur fondateur du service de pneumologie de l’Hôpital général de Victoria. Il a également été professeur titulaire à l’Université Dalhousie et, par la suite, chef du service médical à l’hôpital Halifax Infirmary. Il était membre de l’American College of Physicians et de l’Amercian College of Chest Physicians et a reçu le Prix régional d’excellence en médecine du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Paul était aussi gouverneur de l’American College of Chest Physicians, ancien président de la Société canadienne de thoracologie et membre du conseil d’administration de l’Association pulmonaire du Canada. Paul a connu de nombreuses difficultés dans sa jeunesse. À l’âge de deux ans, il a perdu son père, décédé dans un accident du travail. À 17 ans, il a contracté la tuberculose et a passé trois ans en convalescence, dont six mois dans un sanatorium, et il a été exposé aux dangers d’une bombe atomique durant sa carrière militaire. Il est aussi descendu à 3 300 pieds sous terre dans une mine de charbon avec la première équipe de secours lors de la catastrophe de la mine de Springhill. Il a su puiser de la force dans ces épreuves, qui en ont fait l’homme que nous connaissions tous. »