Association médicale canadienne
Ressource

Les termes peu charitables comme « accro », « toxicomane » et « abuseur de drogues » renforcent la stigmatisation, ce qui rend les personnes ayant un trouble de l'usage de substances psychoactives moins susceptibles de demander de l’aide. Ce document d’une page du gouvernement du Canada créé en consultation avec des personnes ayant vécu ou vivant une expérience concrète indique la meilleure terminologie à employer pour parler de l’utilisation de substances afin de réduire la stigmatisation.