Association médicale canadienne

Stephanie Lio M.D., M. Sc. — R1 en médecine de famille, Université de Sherbrooke

C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de curiosité que je me suis envolée pour Toronto, un samedi après-midi, dans le but de me rendre au Sommet sur la santé en tant qu’ambassadrice de l’Association médicale canadienne (AMC) : j’avais hâte de connaître les autres ambassadeurs et d’échanger avec mes collègues sur les enjeux de notre système de santé. 

En l’espace de quelques heures seulement, me voilà au resto-bar « The ROOF at SOCO » à Toronto, une boisson à la main, à déguster quelques hors-d’œuvre. Par une belle soirée estivale, sous les couleurs de la tour CN, je créais des liens qui allaient m’accompagner pour les trois prochains jours (et plus, je le souhaite!).    

La soirée du Gala des prix et distinctions de l’AMC a souligné les réalisations de nos collègues et modèles dans plusieurs domaines de la santé. Des histoires inspirantes qui nous donnent raison d’espérer en un avenir meilleur, où la technologie nous permettra de rehausser notre efficacité et l’empathie nous rapprochera. 

Le premier jour du Sommet a débuté par une séance de mise en forme faisant appel à la méditation : cette nouvelle méthode, appelée « LimbusMD », est le résultat du travail de deux médecins psychiatres canadiennes, les Dres Marie Claire Bourque et Darby Ewashina. La journée s’est conclue avec une allocution extrêmement inspirante de la championne de hockey Hayley Whickenheiser qui a partagé avec nous l’enseignement de son entraîneur, Wally Kozak : « Une médaille d’or est une chose merveilleuse, mais si tu ne peux pas être fière de toi sans médaille, tu ne pourras jamais être fière de toi avec une. ».

Le deuxième jour a été tout aussi rempli que le premier : j’en ai appris davantage sur les systèmes de santé ailleurs dans le monde, sur les enjeux entourant le permis d’exercice national, ainsi que sur les expériences des quelques patients qui ont eu la chance de venir partager leur point de vue sur la télémédecine. 

Tout au long des presque quatre jours passés à Toronto, j’ai eu l’occasion d’échanger avec plusieurs étudiants en médecine, médecins résidents et médecins en exercice. Les évènements sociaux ont été au rendez-vous et je n’ai pas manqué de prendre un égoportrait avec la Dre Gigi Osler! 

De retour à la maison, je rapporte un nouveau bagage de connaissances et d’idées que je vais partager avec mes collègues afin d’apporter ma contribution à l’amélioration de notre système de santé. 

Cela a été un vrai plaisir de participer au Sommet sur la santé. Merci à mes collègues et à toute l’équipe de l’Association médicale canadienne pour ce moment privilégié!

Dre Isabelle Martin-Zement – R2, Université Laval (classe de 2023)

Au départ, lorsque j’ai posé ma candidature pour un poste d’ambassadrice au Sommet de l’AMC sur la santé, je n’avais pas vraiment idée de l’aventure dans laquelle je me lançais. Cette occasion m’a permis de voyager de Québec à Toronto afin de participer à l’Assemblée générale annuelle, au Conseil général de l’AMC et au Sommet de l’AMC sur la santé. Quelle belle expérience ce fut!

En ayant un accès privilégié à l’Assemblée générale annuelle et au Conseil général de l’AMC, j’ai pu assister de manière directe à certaines prises de décisions relatives à notre réseau de santé. Cette première expérience en lien avec les politiques de santé m’a permis de mieux comprendre le système de soins dans lequel nous évoluons. Par ailleurs, une force majeure du Sommet de l’AMC sur la santé est que j’ai pu rencontrer des collègues passionnés, engagés et dont les intérêts en matière de santé sont au cœur même de leurs priorités. Cela m’a permis de connaître de jeunes médecins avec qui j’ai pu créer des liens et avec lesquels je pourrais éventuellement m’impliquer dans des projets. En écoutant le parcours de certains médecins en formation ou en début de carrière, j’ai été impressionnée par le leadership et l’initiative dont font preuve certains de mes collègues partout au Canada. Cette expérience m’a aussi permis de prendre connaissance d’occasions de mobilisation portant sur des enjeux émergents en santé. 

Durant le Sommet, nous avons pu entendre des patients ayant vécu différentes situations, autant positives que négatives, dans le contexte du système de santé canadien. L’amalgame de témoignages de médecins et de patients a permis d’aborder certaines problématiques sous des angles différents. Sur une touche un peu plus personnelle, ma mère a aussi été choisie pour participer au Sommet de la santé, mais à titre de représentante des patients. Cette occasion offerte par l’AMC nous a permis toutes les deux de vivre cette expérience d’une façon unique et privilégiée. 

Finalement, si cette expérience était à refaire, je n’hésiterais pas une seconde. J’espère pouvoir m’impliquer davantage au sein de l’Association médicale canadienne, surtout en ce qui a trait aux soins aux aînés du Québec. Je remercie chaleureusement tous les organiseurs de l’événement, qui ont travaillé ardemment afin de rendre cette expérience inoubliable, ainsi que l’AMC qui m’a choisie à titre d’ambassadrice cette année.