Association médicale canadienne


HUIT PIERRES D’ASSISE POUR AMÉLIORER LES SOINS DE SANTÉ

Comment l’AMC a jeté les bases d’une profession dynamique et d’une population en santé en 2019

PROMOUVOIR LA SANTÉ DES MÉDECINS



EN METTANT SUR PIED UNE ÉQUIPE DÉVOUÉE

Nous avons créé une équipe axée sur le bien-être des médecins, laquelle travaille à la production de la première analyse nationale du portrait de la santé et du bien-être des médecins au Canada, qui vise à déterminer les lacunes actuelles et les possibilités qu’offre l’avenir.

« De nombreux groupes ont mis sur pied des initiatives extraordinaires en matière de santé et de bien-être des médecins, mais nous avons remarqué qu’ils travaillent souvent en vase clos, même s’ils font des choses semblables. Nous voulons susciter des collaborations afin d’accroître notre capacité d’agir concrètement pour les médecins. »

– Dre Caroline Gérin-Lajoie, vice-présidente, Santé et bien-être des médecins

EN ORIENTANT LE CHANGEMENT PAR LA COLLECTE ET L’ANALYSE DE DONNÉES

Nous avons publié un nouveau rapport sur le bien-être au travail intitulé Santé et bien-être des médecins au Canada afin de présenter un examen approfondi des facteurs comportementaux et professionnels qui pourraient être liés à l’épuisement professionnel, à la dépression et à d’autres paramètres du bien-être. Ce rapport se base sur des données recueillies auprès de 3 000 médecins et médecins résidents par l’intermédiaire du Sondage national de l’AMC sur la santé des médecins (SNSM) de 2018.

Nous avons publié les résultats de l’édition 2019 de l’Enquête de l’AMC auprès de l’effectif médical, lequel offre un aperçu pertinent de la façon dont travaillent les médecins aujourd’hui. Nous avons recueilli des données auprès de plus de 6 700 médecins afin de donner un aperçu de la charge de travail des médecins, de leur utilisation des outils de santé numérique dans les soins aux patients et de leur point de vue sur la mise en œuvre d’un permis d’exercice national, entre autres sujets.

EN CRÉANT UN MOUVEMENT AXÉ SUR LE BIEN-ÊTRE DES MÉDECINS

Nous avons réuni plus de 325 médecins, apprenants en médecine et parties prenantes pour échanger de l’information sur les programmes, les travaux de recherche et les approches en matière de santé et de bien-être à l’occasion de la Conférence canadienne sur la santé des médecins qui s’est tenue dans la ville de St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Nous avons permis à 47 conférenciers et 67 présentateurs de résumés ayant une expertise dans le domaine de la santé et du bien-être des médecins de partager leurs initiatives et leurs travaux de recherche lors de cette conférence.

EN INVESTISSANT DANS CE QUI COMPTE LE PLUS

Grâce à notre entente d’affinité avec MD et la Banque Scotia, nous avons contribué à financer des projets favorisant la santé et le bien-être des médecins. Voici quelques-uns de ces projets :

« Depuis quelques années, nous réglons les problèmes liés au bien-être des médecins au moyen de petites initiatives ponctuelles et ciblées, mais c’est un peu comme tenter de colmater la brèche au fur et à mesure. Tout le monde veut se pencher sur la question, de sorte que la demande a augmenté de façon exponentielle. Nous avons maintenant l’argent nécessaire pour bien faire les choses et intervenir à grande échelle. Ensemble, nous pourrons faire au cours des trois prochaines années ce qui aurait probablement pris à notre équipe actuelle 10 ou 12 autres années sans ces fonds. »

– Dre Jane Lemaire, membre de l’AMC et chef d’équipe pour Well Doc Alberba

La Fondation AMC appuie la prochaine génération de médecins par l’intermédiaire du Programme de prix et bourses des 150 ans de l’AMC. Plus de 34 étudiants et étudiantes de toutes les facultés de médecine du Canada ont profité du programme cette année, se partageant 399 500 $ en prix et bourses.

EN FAVORISANT UNE CULTURE AXÉE SUR LE RESPECT EN MÉDECINE 

Nous avons lancé une conversation sur la promotion d’une culture professionnelle plus collaborative et respectueuse en élaborant une analyse de l’équité entre les sexes et de la diversité dans la profession médicale au Canada, en collaboration avec la Fédération des femmes médecins du Canada.

Nous avons recueilli des commentaires sur les défis en matière d’équité et de diversité au sein de la profession médicale et avons rédigé une politique sur l’équité et la diversité en médecine. Cette politique est examinée par les membres et les parties prenantes et doit être finalisée d’ici janvier 2020.

« Nous n’irons pas très loin si nous nous entre-déchirons. Nous devons nous soutenir mutuellement. Nous bénéficierons tous de l’équité. »

– Dre Gigi Osler, présidente sortante de l’AMC

Grâce à nos programmes de subventions pour les communautés d’intérêts, nous avons réuni des médecins qui se passionnent pour la question de l’équité et de la diversité en médecine.

EN ASSURANT LE BIEN-ÊTRE FINANCIER DES MÉDECINS

Nous avons répondu aux membres qui réclamaient la création d’un régime national de retraite pour les médecins en retenant les services d’un expert indépendant en matière de régimes de retraite pour examiner le système d’épargne-retraite actuel du Canada et proposer des solutions. Même si le rapport a conclu que la législation actuelle empêchait l’AMC d’établir un régime de retraite pour les médecins, nous explorons d’autres solutions qui offriraient aux médecins une plus grande sécurité financière pour leur retraite.

FAIRE DE LA SANTÉ UNE PRIORITÉ NATIONALE SUR LE PLAN POLITIQUE



EN PARLANT DE SANTÉ DURANT LES ÉLECTIONS FÉDÉRALES

Pendant les élections fédérales, nous avons mobilisé les médecins et le public pour braquer les projecteurs sur la santé et pousser les candidats de partout au pays à découvrir ce qu’eux-mêmes et leur parti politique peuvent faire pour améliorer la santé de la population canadienne. Nos membres médecins ont rencontré 33 candidats pour leur présenter notre « trousse de campagne » et ont envoyé 469 lettres aux bureaux de campagne, tandis que nos présidents de l’AMC rencontraient 16 candidats du Parti libéral, du Parti conservateur, du Nouveau Parti démocratique et du Parti vert du Canada. 

« Le public et les politiciens respectent l’opinion des médecins; nous avons donc la responsabilité de parler au nom de nos patients qui ne sont peut-être pas en mesure de parler pour eux-mêmes. »

– Dre Leisha Hawker, médecin à Halifax, Programme VIP – Vision. Implication. Politique. de l’AMC

Nous avons abordé six enjeux clés considérés comme des préoccupations majeures chez les médecins, les professionnels de la santé et les patients.

  • Changements climatiques et santé
  • Accès aux soins
  • Soins virtuels
  • Soins aux aînés
  • Assurance médicaments
  • Santé mentale chez les jeunes

À l’occasion de notre Journée de préparation aux élections, nous avons montré à un groupe de médecins et d’apprenants en médecine triés sur le volet comment partager le plus efficacement possible leurs propres expériences avec les candidats politiques et les politiciens.

EN ENCOURAGEANT LES MÉDECINS À MILITER POUR LA SANTÉ

Nous avons créé un nouveau programme, le Caucus de représentation de l’AMC, pour encourager les médecins et les apprenants en médecine à participer à des activités de représentation locale. Plus de 590 membres se sont joints au Caucus en vue de faire progresser les enjeux liés à la santé pendant et après la campagne électorale.

« En tant que médecin, je sentais que j’avais la responsabilité de sensibiliser les gens aux répercussions des changements climatiques sur notre santé et de pousser le gouvernement à agir. »

Dre Renée Turcotte, membre de l’AMC, médecin de famille à Moncton et organisatrice de rassemblements pour la lutte contre les changements climatiques

EN RÉCLAMANT DES INVESTISSEMENTS FÉDÉRAUX DANS LE SECTEUR DE LA SANTÉ

Nous avons réclamé de nouveaux investissements et de nouvelles initiatives du gouvernement fédéral dans le secteur de la santé, proposant un montant supplémentaire au Transfert canadien en matière de santé établi en fonction de facteurs démographiques ainsi qu’un nouveau fonds pour l’adaptation des soins de santé primaires. Pour ce faire, nous nous sommes appuyés sur une nouvelle analyse économique intitulée Le point sur la santé financière des gouvernements canadiens commandée par l’AMC au Conference Board du Canada. Nous avons rencontré les premiers ministres durant la réunion annuelle du Conseil de la fédération à Saskatoon pour nous aider dans nos démarches.

EN RÉCLAMANT DE MEILLEURS SOINS POUR LES AÎNÉS 

Nous avons proposé une nouvelle Allocation canadienne pour aînés et proches aidants d’aînés afin de leur offrir un soutien direct en les aidant à compenser les coûts élevés qu’ils doivent prendre en charge. Cette proposition a été appuyée par le rapport intitulé Mesures pour offrir un meilleur soutien aux aînés et à leurs proches aidants commandé par l’AMC au Conference Board.

Sur la base de ces travaux, nous avons présenté aux ministres des Aînés et de la Santé un exposé sur la crise imminente des soins aux aînés à l’occasion du Forum fédéral, provincial et territorial (FPT) des ministres responsables des Aînés qui s’est tenu à Charlottetown.

« Prendre soin des aînés coûte cher à de nombreuses familles canadiennes. Les programmes actuels sont inadéquats, et la situation ne fera qu’empirer à mesure que la population vieillit. Nous devons aborder ce problème et offrir le genre de soutien que les aînés et leurs familles méritent et dont ils ont désespérément besoin. »

– Dre Gigi Osler, présidente sortante de l’AMC

CRÉER DES CIRCONSTANCES FAVORABLES À UNE AMÉLIORATION DES SOINS DE SANTÉ



EN OUVRANT LA VOIE AUX SOINS VIRTUELS

En collaboration avec le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et le Collège des médecins de famille du Canada, nous dirigeons un groupe de travail national sur les soins virtuels, constitué de représentants d’organismes de réglementation, d’organisations médicales, d’organismes du secteur des soins de santé et de groupes de patients. Le groupe de travail publiera son rapport final et ses recommandations en janvier 2020.

« Non seulement les soins virtuels peuvent améliorer les soins et l’accès aux soins, mais ils peuvent aussi améliorer l’efficacité des médecins. Notre but est de proposer une feuille de route pour indiquer aux médecins du Canada comment prodiguer des soins virtuels de grande qualité au sein du système de santé public. »

– Dre Gigi Osler, présidente sortante de l’AMC et coprésidente du groupe de travail sur les soins virtuels

Nous avons créé une communauté d’intérêts sur les soins virtuels où les membres de l’AMC, les experts et les intervenants peuvent proposer des idées et formuler des recommandations sur les soins virtuels.

« Étant donné les changements rapides dans le domaine des technologies de soins virtuels, une approche adaptable et flexible serait intéressante pour ce qui est de l’éducation et de la formation, par exemple une série de courts modules de DPC agréés, faciles à assimiler, visant à décrire les pratiques exemplaires. Il faudra aussi penser à la façon dont ces modules pourraient être adaptés aux modèles de pratique et de rémunération variés dans l’ensemble du Canada. »

– Dr Rashaad Bhyat, membre de l’AMC et de la communauté d’intérêts sur les soins virtuels

Nous avons lancé une discussion nationale sur les soins virtuels au Canada en nous basant sur un document d’orientation et avons mené une discussion stratégique sur les soins virtuels à l’occasion du Sommet de l’AMC sur la santé.

EN ORGANISANT UN SOMMET ANNUEL SUR LA SANTÉ

Nous avons réuni plus de 1 000 médecins, patients et responsables des politiques à l’occasion du Sommet de l’AMC sur la santé qui s’est tenu à Toronto pour examiner comment nous pourrions créer des systèmes de santé, des modes de communication et des approches plus fiables et robustes pour améliorer les soins.

Nous avons présenté 27 conférenciers et panélistes – médecins, patients, responsables des politiques, innovateurs et responsables de la réglementation de tous horizons –, lesquels ont exposé leurs points de vue variés sur la façon d’adapter la médecine à l’ère numérique.

« Il faut surmonter le sentiment de crainte qui règne dans les soins de santé et commencer à adopter les technologies d’intelligence artificielle à plus grande échelle. »

– Dre Alexandra Greenhill, conférencière principale, Sommet de l’AMC sur la santé

Nous avons publié le rapport L’avenir de la connectivité dans les soins de santé, qui révèle les attitudes et les attentes de la population canadienne en matière de technologie dans les soins de santé. Le rapport a fait les manchettes nationales et a contribué à préparer le terrain pour les discussions du Sommet sur la santé. 

« Selon un nouveau sondage commandé par l’Association médicale canadienne, les Canadiennes et les Canadiens estiment que le système de santé, auquel ils tiennent même s’il est en mauvaise posture, doit bénéficier de solutions technologiques. Mais ils craignent que ce changement n’ouvre la porte à la privatisation des soins et à une atteinte à leur vie privée. »

– André Picard, Globe and Mail, le 8 août 2019

METTRE DE L’AVANT LES POINTS DE VUE DES MÉDECINS



EN CONTRIBUANT À L’ORIENTATION DES POLITIQUES CANADIENNES DE LA SANTÉ

Nous avons contribué à orienter la position de Santé Canada sur des enjeux clés, mettant de l’avant les points de vue des médecins sur les pénuries de médicaments, le Guide alimentaire, l’étiquetage et la mise en marché des produits de vapotage, la réduction de l’accès aux produits de vapotage pour les jeunes, ainsi que les produits de santé contenant du cannabis et le cannabis comestible.

« Il faut agir immédiatement pour répondre à la crise du vapotage chez les jeunes. Des décennies de lutte contre le tabagisme nous ont donné suffisamment de preuves. Nous n’avons pas à réinventer la roue. Nous avons besoin d’un engagement politique. »

– Dr Sandy Buchman, président de l’AMC

EN EXPRIMANT NOTRE SOUTIEN ENVERS L’ASSURANCE MÉDICAMENTS

Nous avons présenté les points de vue des médecins au Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance médicaments, recommandant la création d’un régime public d’assurance médicaments à payeur unique. Nous avons accueilli favorablement les recommandations du Conseil publiées en juin 2019 en ce qui a trait à l’élaboration d’un régime public d’assurance médicaments à payeur unique comprenant une quote-part peu élevée.

EN FORMANT DE FUTURS CHEFS DE FILE EN MÉDECINE

Notre populaire Programme d’ambassadeurs permet aux étudiants en médecine, aux médecins résidents et aux médecins en début de carrière d’échanger avec leurs pairs. Nous avons parrainé leur participation à des événements comme le Sommet SingularityU Canada, le Sommet de l’AMC sur la santé, la Conférence canadienne sur le leadership des médecins, la Journée de préparation aux élections et la Conférence canadienne sur la santé des médecins.

« Là où je travaille en Alberta, je n’aurais jamais eu l’occasion de m’asseoir dans un cadre informel avec un collègue de la haute direction – alors que je devrais normalement attendre des semaines ou des mois pour le rencontrer officiellement. C’est un immense avantage. »

– Dre Thilinie Rajapakse, ambassadrice de l’AMC et participante à la Conférence canadienne sur le leadership des médecins

RÉUNIR LES MÉDECINS DE PARTOUT AU CANADA



EN ORGANISANT DES FORUMS PERMETTANT AUX MÉDECINS DE SE RENCONTRER EN PERSONNE

Nous avons échangé directement avec les membres de partout au pays en organisant des forums d’une journée à Halifax, Montréal, Ottawa et Edmonton, de même que des discussions en ligne pour les membres qui ne pouvaient pas y être en personne.

« Chaque fois que j’ai l’occasion de participer à un forum de ce genre pour discuter des besoins et des défis liés à la profession médicale, je le fais avec grand plaisir. »

– Dr Christopher Grant, membre de l’AMC et participant au forum d’Halifax

Les membres ont contribué à en élaborer le programme, lequel est axé sur deux enjeux pressants auxquels font face les membres de la profession et les patients : les effectifs médicaux du Canada ainsi que la santé et le bien-être des médecins. Les membres ont aussi partagé d’autres idées en lien avec le travail de l’AMC en matière de politiques et de représentation durant des séances de discussions ouvertes.

Nous avons noté les idées et les suggestions qui en ont résulté et les avons utilisées pour orienter nos démarches futures.

« Nos membres nous ont dit que les médecins souhaitent avoir un plus grand pouvoir de décision relativement à leur travail, aux politiques de la santé et à la façon d’exercer la médecine. »

– Extrait du Rapport de synthèse sur les Forums régionaux des membres de 2019

EN ORGANISANT UNE ASSEMBLÉE ANNUELLE À L’ÉCHELLE NATIONALE

Nous avons réuni plus de 300 membres à notre Assemblée générale annuelle à Toronto, où le président du Conseil d’administration et la présidente de l’Association ont répondu à des questions et écouté les idées des membres pour notre orientation future.

EN DÉLÉGUANT NOTRE PRÉSIDENT POUR RENCONTRER LES MÉDECINS DANS LEUR PROVINCE OU TERRITOIRE DE RÉSIDENCE

Notre président a rendu visite aux associations médicales provinciales et territoriales de partout au Canada pour rencontrer les membres et écouter ce qu’ils avaient à dire sur les enjeux qui touchent les médecins des différentes régions.

EN RÉUNISSANT CEUX ET CELLES QUI PARTAGENT DES OBJECTIFS COMMUNS

Grâce à notre nouvelle plateforme de mobilisation de la communauté, nous permettons aux membres et à d’autres intervenants d’échanger sur des sujets précis liés à la santé et de faire part de leurs commentaires et de leurs idées à l’AMC. Depuis son lancement au début de 2019, plus de 470 membres de l’AMC et 95 intervenants se sont joints à la plateforme.

Un certain nombre de communautés d’intérêts ont été créées sur la plateforme par des médecins, des apprenants en médecine, des professionnels de la santé, des patients et l’AMC, sur des sujets comme l’équité en médecine, les soins virtuels ainsi que l’amélioration des connaissances et des compétences requises en médecine.

« La plateforme nous a offert un espace où les responsables du développement professionnel continu (DPC) de nombreuses organisations peuvent travailler ensemble pour partager des expériences, des ressources et des idées, améliorant ainsi la qualité du DPC et les retombées de celui-ci dans tout le pays. Même si le projet n’en est qu’à ses débuts, nous sommes très optimistes quant à la capacité d’un tel outil de mobilisation à relever le niveau du DPC au Canada et à renforcer notre communauté. »

– Dr Jeff Sisler, président de la Communauté d’intérêts sur l’amélioration des connaissances et des compétences requises en médecine (CIACCM) et Fran Kirby, coordonnatrice du programme

EN AIDANT LES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE À ENTAMER LEUR RÉSIDENCE

Nous avons mené des séances de formation du CaRMs dans toutes les facultés de médecine du Canada, aidant plus de 1 100 étudiants et étudiantes en médecine à se préparer à leurs entrevues grâce à l’expérience de plus de 130 médecins résidents qui les ont accompagnés et ont animé les séances.

METTRE EN LUMIÈRE LES MÉDECINS CHEFS DE FILE



EN HONORANT NOS MEMBRES QUI SE DÉMARQUENT

Nous avons célébré le dévouement de nos membres envers la santé en lançant une campagne nationale sur la Journée nationale des médecins (1er mai). Sur Twitter, nos mots-clics #journéenationaledesmédecins et #nationalphysiciansday ont été utilisés plus de 1 100 fois en deux jours.

Nous avons braqué les projecteurs sur 12 membres qui font bouger les choses en médecine par l’intermédiaire de notre volet Médecins initiateurs de changements sur AMC.ca, décrivant comment ces chefs de file mettent sur pied des programmes innovateurs, orientent la politique sur la santé publique et préconisent les meilleurs soins pour leurs patients.

À l’occasion du Gala des prix et distinctions de l’AMC, nous avons rendu hommage à 11 chefs de file en médecine – des médecins, des étudiants en médecine et un administrateur –, partageant des histoires et des vidéos témoignant de leur passion pour la médecine et soulignant la façon dont ils contribuent à améliorer la santé de la population canadienne.

« Nous avons l’occasion d’en apprendre davantage sur les gens, sur des choses qu’ils n’auraient jamais dites à personne d’autre, et nous pouvons utiliser ces renseignements pour les aider à mener une vie plus saine. Je crois que c’est l’une des plus belles choses qu’on peut faire pour une autre personne. »

– Dr Ali Damji, lauréat du prix de leadership de l’AMC pour jeunes chefs de file (médecins résidents)

EN DÉVOILANT LE TRAVAIL DE MÉDECINS INNOVATEURS

Joule a contribué à mieux faire connaître les médecins innovateurs et leurs initiatives au moyen de vidéos, de balados et de fonctionnalités sur jouleamc.ca et sur le blogue Boldly.

« Je suis très heureuse d’avoir la possibilité et la capacité de transformer les soins de santé. »

Dre Sheila Wang, médecin résidente et médecin-chef chez Swift Medical

EN APPUYANT L’INNOVATION DIRIGÉE PAR DES MÉDECINS

Nous aidons les médecins à appliquer leurs innovations à plus grande échelle. Joule aide les médecins à avoir un effet positif sur les technologies de la santé grâce à son programme de subventions annuelles.

Huit médecins et apprenants en médecine se sont partagé 200 000 $ en 2019 pour élaborer ou bonifier des projets visant à faire progresser les soins de santé :

  • Dre Linda Lee – cliniques de la mémoire avec équipes interprofessionnelles multispécialités (MINT) : un modèle de soins fondé sur des équipes interprofessionnelles multispécialités permettant aux personnes atteintes de démence de bénéficier de soins de grande qualité dans le cabinet de leur médecin de famille.
  • Dre Sheila Wang – Swift Skin and Wound : une application qui vise à simplifier l’évaluation des plaies en contexte clinique.
  • Dr Bill Wang – iMIRGE Medical : le premier GPS médical portable et économique pour les professionnels de la santé permettant le guidage précis par imagerie en contexte clinique.
  • Gabriel Georges – Puzzle Medical Devices (ModulHeart) : le premier système de soutien hémodynamique de longue durée qui est assemblé à l’intérieur du corps du patient au moyen d’une technologie brevetée d’implantation transcathéter.
  • Jordan Lewis – Flutter Wear : une application mobile qui détecte de façon passive les mouvements fœtaux chez les femmes enceintes au moyen d’une ceinture abdominale, recueillant des données de référence et orientant la marche à suivre en cas de diminution des mouvements.
  • Philip Edgcumbe – Pico Lantern : un projecteur miniature assez petit pour être déposé dans la cavité abdominale, permettant aux chirurgiens d’élaborer de meilleurs plans chirurgicaux et de réduire les complications.
  • Dr Robert Schultz – Boreas Central Line : un cathéter veineux central spécialisé permettant l’administration de liquides pour refroidir le cerveau de façon ciblée, profonde et rapide.
  • Dr Devon Livingstone – ENTiD : une entreprise qui a créé un otoscope numérique et une plateforme faisant appel à l’intelligence artificielle pour améliorer à faible coût le diagnostic des maladies de l’oreille.

« Cette subvention à l’innovation de Joule nous aidera […] à nous faire connaître des professionnels de la santé de partout au Canada. Nous pourrons ainsi accroître la portée du modèle et contribuer à mieux répondre aux besoins des Canadiennes et des Canadiens atteints de démence. »

Dre Linda Lee, créatrice des cliniques de la mémoire avec équipes interprofessionnelles multispécialités (MINT) et bénéficiaire d’une subvention à l’innovation de Joule

 

OPTIMISER LA SANTÉ DES COLLECTIVITÉS



EN FINANÇANT DES PROGRAMMES LOCAUX

Le programme de subventions « Canadiens en santé » de la Fondation AMC a permis d’appuyer des initiatives de partout au pays liées à la santé mentale et à la consommation de substances psychoactives chez les jeunes. Les subventions ont été remises à des organismes axés sur l’amélioration de la santé mentale ainsi que sur la réduction et la prévention de la consommation de substances psychoactives, le développement de la résilience et la réduction de la stigmatisation et des éléments qui représentent un obstacle à la santé mentale.

« Nous savons que la santé mentale et la toxicomanie sont deux grands déterminants de la santé, en particulier chez les jeunes et les populations vulnérables. Nous voulons améliorer la santé de la population canadienne et soutenir la profession par des dons importants à des organismes de bienfaisance afin d’encourager l’excellence en santé. »

– Allison Seymour, présidente de la Fondation AMC

La Fondation AMC a remis 15 subventions de 20 000 $ chacune :

Lors de la Journée internationale de la femme, la Fondation AMC a aidé plus de 750 femmes à se sortir de la pauvreté grâce à un don de 25 000 $ versé à la Fondation canadienne des femmes.

DONNER VOIX AUX PATIENTS




EN SOLLICITANT LA CONTRIBUTION DES PATIENTS

Avec l’aide de notre groupe consultatif de patients, Voix des patients à l’AMC, nous avons créé le tout premier cadre de participation des patients de l’AMC pour orienter nos consultations auprès des patients et du public.

Nous avons consulté les patients relativement à l’élaboration de nouvelles politiques de l’AMC sur les dons, transplantations d’organes et greffes de tissus, et sur le SIDA, ainsi qu’aux demandes de subventions « Canadiens en santé » de la Fondation AMC.

« Nous sommes enfin rendus au point où les patients sont entendus et pris au sérieux, et où leur opinion est prise en compte. »

– Elke Hutton, Voix des patients à l’AMC

EN AMENANT LES PATIENTS À PARTICIPER AUX DISCUSSIONS

Nous avons voulu que les patients fassent partie intégrante du Sommet de l’AMC sur la santé en assurant la présence d’un patient dans chaque groupe de discussion sur scène et celle d’un représentant des patients au sein du groupe de travail sur la planification du Sommet.

« Personne ne mérite d’être le seul détenteur de l’information. »

– Julie Drury, membre du groupe Voix des patients à l’AMC et participante au groupe de discussion Les médecins et les patients en tant que spécialistes de l’information lors du Sommet sur la santé de 2019

Nous avons parrainé 50 patients pour leur permettre de participer au Sommet sur la santé, et la rencontre a reçu la désignation « Patients Included ».

EN AIDANT LES PATIENTS À AGIR CONCRÈTEMENT

Nous avons mobilisé les patients et le public dans le but d’attirer l’attention sur les enjeux liés à la santé grâce à notre nouvelle plateforme de mobilisation des patients, Santénelles de l’AMC. Plus de 9 000 sympathisants se sont joints à la plateforme et plus de 81 000 lettres ont été envoyées aux candidats aux élections fédérales par l’intermédiaire de la plateforme.