Association médicale canadienne

Beaucoup trop de jeunes au Canada subissent les conséquences négatives du vapotage et il ne fait aucun doute qu’il faut resserrer sans attendre la réglementation relative à ces produits. 

Nous nous réjouissons des règlements proposés aujourd’hui par le gouvernement fédéral; cela constitue un pas dans la bonne direction. Si nous voulons réduire efficacement le vapotage chez les jeunes, il faut un cadre réglementaire solide pour répondre aux divers enjeux, notamment les taux de nicotine et les arômes qu’on trouve dans les produits de vapotage. 

Malheureusement, le gouvernement accuse toujours du retard face à la prolifération du vapotage et à l’industrie connexe. La réglementation proposée aujourd’hui devrait être considérée comme la première étape du travail exhaustif requis en matière de réglementation, de politique et de santé publique pour remédier efficacement aux préjudices causés par le vapotage. 

Nous sommes impatients de travailler avec le gouvernement aux prochaines étapes de ce travail à mesure qu’il ira de l’avant.

Dr Sandy Buchman
Président, Association médicale canadienne