Association médicale canadienne

Dr William Cherniak

Dr. William Cherniak

Même s’il pratique actuellement la médecine d’urgence en périphérie de Toronto, c’est sans doute à l’autre bout du monde, en Ouganda, que le Dr William Cherniak a l’incidence la plus marquée sur les soins de santé.

Le Dr Cherniak est cofondateur et président du conseil d’administration de Bridge to Health Medical and Dental, un organisme caritatif canadien œuvrant dans le sud-ouest de l’Ouganda qui regroupe des professionnels de la santé médicale et dentaire passionnés soucieux d’offrir des soins durables et au plus bas coût possible. Bien que ses activités se concentrent actuellement dans des communautés rurales de l’Ouganda et du Kenya, l’organisme envisage de s’étendre au Rwanda et en Namibie ainsi que dans les réserves autochtones du nord de l’Ontario.

Le Dr Cherniak se souvient du moment où il a décidé de se consacrer à l’offre de soins dans les pays en développement : il était étudiant en première année de médecine, en Tanzanie, et assistait à une intervention chirurgicale abdominale effractive pratiquée seulement sous anesthésie locale, qui, d’ailleurs, ne fonctionnait pas.

« C’était un cauchemar. Je me disais que ce n’était pas comme ça que c’était censé se passer », se souvient-il.

Mais ce n’est pas la seule forme que prend son engagement envers les soins de santé dans les pays en développement. À titre de professeur adjoint d’enseignement clinique à la Keck School of Medicine de l’Université de Californie du Sud, il a conçu et mis en œuvre trois cours de 10 jours donnés dans les régions rurales de l’Ouganda, du Rwanda et de la Tanzanie à des étudiants à la maîtrise ès sciences dans le programme de médecine mondiale. Il a aussi élaboré un cours d’entrepreneuriat en santé mondiale et un autre sur la médecine et les médias sociaux.

« Je mène en quelque sorte une double-vie. J’adore le travail clinique, particulièrement au service des urgences, mais j’aime aussi le travail administratif et mes activités liés au programme, ce que je fais avec Bridge to Health. »