Association médicale canadienne

Dre Cara Bablitz

Dr. Cara Bablitz

Sac au dos, la Dre Cara Bablitz est toujours prête à se déplacer pour prodiguer des soins aux personnes sans-abri et mourantes.

Œuvrant au sein de l’équipe de travail de proximité et de défense de droits en matière de soins palliatifs d’Edmonton, la Dre Bablitz soigne des patients en situation de vulnérabilité sociale dans toute la ville.

« Les soins palliatifs m’attirent parce qu’on y trouve beaucoup d’espoir. On a tant à apprendre des gens en fin de vie », explique-t-elle.

La Dre Bablitz pratique aussi à l'Indigenous Wellness Clinic et est chargée d’enseignement clinique à l’Université de l’Alberta, où elle a obtenu son doctorat en médecine en 2011. De plus, en 2016, la Société canadienne des médecins de soins palliatifs lui a remis un prix pour le meilleur projet de recherche soumis par une résidente en médecine palliative.

En tant que médecin métisse, la Dre Bablitz met son expertise au service des patients autochtones vulnérables à qui on refuse souvent l’accès aux soins palliatifs et aux services de fin de vie dans des délais raisonnables.

« Durant ma jeunesse, le fait d’être autochtone était source de honte pour ma famille et mon entourage. Mes patients et des aînés m’ont montré l’importance d’aider les gens à accepter leur culture et leur bagage ancestral, particulièrement en fin de vie. »

Mais les efforts de la Dre Bablitz en matière de défense de droits vont au-delà des soins palliatifs et de ses patients. L’automne dernier, en tant que présidente du comité de santé autochtone de l’Association médicale de l’Alberta (AMA), elle a rédigé et coprésenté la nouvelle politique sur la santé des Autochtones de l’AMA, qui vise à orienter l’Association en ce qui a trait à la promotion de cet enjeu.

« Des iniquités importantes persistent en santé autochtone; nous devons absolument faire mieux. La réconciliation passe par un effort commun en vue de fournir des soins équitables à tous les peuples autochtones, » conclut la Dre Bablitz.