Association médicale canadienne

Dr Albert Schumacher

Dr. Albert Schumacher

Le Dr Albert Schumacher n’en était qu’au début de sa carrière quand un oncle obstétricien l’a poussé à s’investir dans leur société médicale locale. S’est ensuivie la grève des médecins de l’Ontario en 1986, et, tandis qu’il occupait le poste de secrétaire à la Société médicale du comté d’Essex, le Dr Schumacher a rapidement passé de la simple défense des intérêts des médecins à un véritable engagement.

« Je me suis aperçu qu’il fallait mobiliser les gens quand ils sont jeunes pour que la mobilisation perdure. »

Le Dr Schumacher se souvient que c’est durant cette période qu’il a vite compris l’importance de former les médecins sur la façon de diriger une réunion, de donner une entrevue et de rencontrer des politiciens.

Il a continué de s’engager sur le terrain dans la formation des médecins en matière de leadership et de représentation, au provincial comme au fédéral. À l’Association médicale de l’Ontario, il a joué un rôle central dans la création d’un programme de formation sur le leadership et la représentation pour les médecins en exercice, les médecins résidents et les étudiants en médecine, programme qu’il a ensuite passé deux ans à peaufiner.

Le cheminement personnel du Dr Schumacher dans le système politique médical a culminé en 2004 et en 2005, quand il est devenu président de l’AMC. Il y a été la voix de la profession médicale, pressant les gouvernements d’agir en ce qui a trait à la pénurie de médecins et aux longues listes d’attentes pour les patients.

Plusieurs générations d’étudiants en médecine considèrent qu’elles doivent leurs connaissances et leurs aptitudes en matière de représentation au Dr Schumacher, qui les a aidées à intercéder en faveur de leur profession et de leurs patients.