Association médicale canadienne

Rétrospective de l’année

Tout au long de la deuxième année de pandémie de COVID-19, les médecins ainsi que les apprenants et apprenantes en médecine partout au Canada ont tenu bon et continué d’offrir des soins et de militer en faveur des changements plus que nécessaires dans le secteur de la santé.

Pour sa part, en 2021-2022, l’Association a fièrement soutenu la profession, l’a écoutée et l’a ralliée derrière une vision commune quant à l’amélioration de la santé de la population, des soins de santé et des conditions de travail des effectifs de la santé.

Nous avons discuté de questions délicates, mais essentielles, travaillé en partenariat avec les bonnes personnes pour trouver des solutions inclusives et durables à des problèmes complexes et préparé le terrain en vue d’apporter des changements sans précédent à l’échelle nationale.

Plus que jamais, la représentation des médecins, individuellement et collectivement, compte. Nos réalisations prouvent que l’expérience et le savoir-faire des médecins et des apprenants actuels et futurs revêtent une importance de premier plan pour la population canadienne et les gouvernements et qu’ensemble, nous pouvons exercer plus d’influence.

Diriger par le dialogue

  • Nous avons pris des mesures pour promouvoir l’équité, la diversité et l’inclusion auprès des leaders du domaine médical en encourageant les membres de groupes traditionnellement sous-représentés à poser leur candidature à la présidence, au Conseil d’administration et aux comités de l’AMC, en établissant des liens avec les médecins et les apprenants en médecine afin de faire tomber davantage d’obstacles structurels et en profitant d’occasions telles que la Journée internationale de la femme et le Mois de la fierté pour faire résonner notre appel au changement. 

Se concerter pour influencer

  • En collaboration avec l’Association des infirmières et infirmiers du Canada, nous avons tenu deux sommets d’urgence où des dizaines de parties prenantes nationales et provinciales sont venues s’exprimer sur les mesures à prendre pour soutenir nos effectifs de la santé, notamment l’instauration d’une source solide de données sur les ressources humaines de la santé et la mise en œuvre d’une stratégie multidisciplinaire nationale dans ce domaine.

  • Nous avons convié des centaines de personnes, dont des médecins, des patients et des responsables des orientations politiques, à une discussion sur les moyens d’ouvrir une nouvelle ère pour les soins de santé dans le cadre de notre Sommet sur la santé, tenu annuellement, ainsi que pour trouver des solutions pour rebâtir les effectifs de la santé et créer un système de santé pour l’avenir.

  • Nous nous sommes penchés sur l’importante avancée des soins virtuels depuis le début de la pandémie, de concert avec le Collège des médecins de famille du Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, et nous avons formulé des recommandations sur une meilleure intégration de ces services dans le système de santé canadien.

Influer sur le changement en matière de soins de santé à l’échelle nationale

  • Nous avons souligné la nécessité de veiller en priorité au bien-être des médecins au moment de publier les résultats préliminaires du Sondage national de l’AMC sur la santé des médecins, mené en 2021, qui témoignent des répercussions profondes qu’a eues la pandémie sur leur santé. Notamment, les médecins sont plus épuisés que jamais et bon nombre de celles et ceux qui ont répondu au sondage envisagent d’interrompre leur pratique pour se rétablir.

  • Nous avons fait état des importantes répercussions de la pandémie sur la santé (dont les retards à rattraper dans les interventions médicales qui coûteront quelque 1,3 milliard de dollars) dans le cadre de nos efforts soutenus de représentation. Notre but : faire en sorte que les gouvernements prennent les engagements nécessaires pour accroître la capacité du système et les effectifs de la santé qui permettront d’améliorer et de faciliter l’accès aux soins après la pandémie.

  • Le groupe de sociétés de l’AMC a adopté une politique officielle en matière de placements responsables et s’est engagé à atteindre la carboneutralité d’ici 2050, mais s’est fixé des objectifs intermédiaires pour 2030 et 2040. L’équipe de gestion des placements tient compte de facteurs durables de même qu’environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans tous les aspects de la gestion et de la surveillance de son portefeuille.

  • Nous devrions atteindre les objectifs climatiques fixés pour notre portefeuille de placements pour 2030, ces objectifs vitaux s’inscrivant dans la poursuite de la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques sur la santé.

Une organisation responsable

L’AMC continue de gérer avec prudence les finances de l’organisation en votre nom. Le Comité de la vérification et des finances rend compte au Conseil d’administration chaque trimestre et est chargé de la gestion financière de l’AMC.

Le budget de fonctionnement de 2022 approuvé par le Conseil d’administration repose sur le plan de travail de 2022 et les priorités décrites dans le présent rapport, particulièrement en ce qui a trait à notre réponse à la pandémie, au bien-être des médecins et aux préparatifs nécessaires à la mise en œuvre de notre Plan stratégique Retombées 2040.

Dans l’ensemble, l’AMC maintient son excellente santé financière. Comme l’indiquent ses états financiers non consolidés, son actif net, qui exclut la Fondation AMC, s’élève à plus de 3,2 milliards de dollars.

Cliquer ici pour consulter les états financiers non consolidés de l’AMC pour 2021 approuvés par le Conseil d’administration.

Cotisation annuelle. – Comme l’exigent ses règlements, l’AMC informe chaque année les membres de tout changement concernant la cotisation annuelle. Pour 2023, le Conseil d’administration a approuvé le maintien à 195 $ de la cotisation complète des membres médecins en exercice et a décidé d’y renoncer dans le cas des étudiants en médecine, des médecins résidents et des médecins retraités.

Assemblée générale annuelle de 2022

L’Assemblée générale annuelle (AGA) est une tribune où les membres peuvent poser des questions sur la direction de l’AMC, voter pour des modifications aux règlements et examiner d’autres questions liées à l’entreprise, dont la nomination de l'auditeur externe.

Nomination de l'auditeur externe. – Chaque année, les membres votent pour approuver la nomination de l'auditeur externe chargé d’examiner les états financiers non consolidés de l’AMC, de mettre en œuvre des procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les informations et les montants fournis dans les états financiers et de préparer un rapport conformément aux normes de vérification généralement reconnues. Les membres participant à l’AGA seront invités à voter sur une motion recommandant de retenir les services d’Ernst & Young s.r.l./S.E.N.C.R.L. comme auditeur externe jusqu’à la prochaine AGA.

Modifications proposées aux règlements. – La loi constitutive et les règlements de l’AMC (modifiés en août 2020) définissent les buts de l’Association et les paramètres de gouvernance. Les membres participant à l’AGA seront invités à voter sur les modifications proposées aux règlements pour moderniser le processus de mise en candidature de l’AMC ainsi que sur des modifications d’ordre administratif. Cliquer ici pour accéder à une description détaillée des modifications proposées aux règlements dans les motions AGM-2 et AGM-3 ci-dessous ainsi qu’aux versions annotées des dispositions visées. Pour en savoir plus sur ces modifications, inscrivez-vous à une séance d’information.

Motion AGM-1 : Nomination de l'auditeur externe

  • L’Association médicale canadienne nomme par les présentes Ernst & Young s.r.l./S.E.N.C.R.L. auditeur externe de l’Association jusqu’à la prochaine assemblée annuelle de l’Association ou jusqu’à la nomination de ses successeurs.

Motion AGM-2 : Modifications proposées aux Règlements (modernisation du processus de mise en candidature)

  • Les modifications aux règlements visant à moderniser le processus de mise en candidature (articles 12.3.1, 12.3.3, 12.3.4 et 12.4.1) et exposées à l’annexe B du Rapport aux membres de l’Association médicale canadienne (2022) sont par la présente adoptées comme règlements de l’Association.

Motion AGM-3 : Modifications aux Règlements (aspects administratifs)

  • Les modifications aux règlements qui concernent l’administration (chapitres 10, 11, 12, 17, 19, 21 et 22) et exposées à l’annexe B du Rapport aux membres de l’Association médicale canadienne (2022) sont par la présente adoptées comme règlements de l’Association.

Les modifications proposées entrent en vigueur une fois adoptées par une majorité des deux tiers des membres participant et votant à l’AGA. Pendant l’AGA, les membres se verront également présenter diverses possibilités de mobilisation visant la cocréation de propositions de modifications aux règlements en matière d’équité, de diversité et d’inclusion en vue de l’AGA prévue en août 2023.

Propositions de nature administrative ou organisationnelle. – Chaque année, l’AMC accueille favorablement les idées et les commentaires des membres sur les questions liées aux affaires et à la gouvernance. En 2021, l’AMC a reçu plusieurs propositions de nature administrative ou organisationnelle relatives à ses règlements. Une analyse contextuelle a permis d’établir que l’AMC ne se situe pas en marge des organisations comparables, et le Conseil d’administration a opté pour le maintien du statu quo dans les dossiers soulevés. Les propositions avaient trait à des questions touchant à la responsabilisation et à la mobilisation, qui feront l’objet d’activités de mobilisation concernant les modifications futures à la gouvernance. Un rapport sur les propositions soumises sera présenté à l’AGA.

Rapport du Comité d’éthique. – En conformité avec ses règlements, l’AMC présente chaque année aux membres un compte rendu des activités du Comité d’éthique. En 2021-2022, ce comité a mis la dernière main à la nouvelle politique sur les interactions avec l’industrie : lignes directrices pour les médecins et préparé les nouvelles Recommandations pour les médecins innovateurs.

Rapport du Comité des mises en candidature à l’intention des membres de délégation

En vertu des règlements de l’AMC, les membres de délégation sont soit nommés d’office, soit nommés ou élus par leur association médicale provinciale ou territoriale ou par une société affiliée. Ils ont pour rôle de ratifier certains postes de direction au sein de l’AMC.

Chaque année, l’AMC met en œuvre un processus de mise en candidature pour pourvoir les postes vacants au sein du Conseil d’administration et de certains comités, de même que celui de la présidence désignée. Le Comité des mises en candidature gère ce processus et travaille de près avec les organisations partenaires pour établir une sélection rigoureuse et équilibrée à l’AMC et accroître la diversité parmi les membres de la direction. Il soumettra aux membres de délégation une liste de candidatures à ratifier le dimanche 21 août 2022, de 15 h 30 à 16 h (HE). Le rapport du Comité des mises en candidature inclut les biographies de chaque personne candidate ainsi que les informations relatives aux processus de mise en candidature, de ratification et d'élection.

 

Get involved​​​​​​

foundation​​​​​​