Association médicale canadienne

La campagne Choisir avec soin vise à aider les professionnels de la santé et les patients à engager un dialogue au sujet des examens et des traitements qui ne sont pas nécessaires. Nous avons sondé les membres du Forum électronique afin d’évaluer, entre autres, leur connaissance de Choisir avec soin et du rôle de l’AMC dans cette campagne, et leur utilisation des ressources pour les médecins offertes par la campagne.

Fin du sondage :
Novembre 2016

Destinataires :
Les 3 864 membres du Forum électronique

Nombre de réponses :
803

Taux de réponse :
20,8%

Vous voulez faire part de votre point de vue? Visitez la page du Forum électronique Voix des membres de l’AMC pour savoir comment participer aux futurs sondages.

« Les médecins hésitent vraiment à dire à leurs patients que certains examens d’imagerie ne sont pas indiqués à la fois pour préserver la paix d’esprit du patient et par crainte de poursuites. Il faut s’attaquer au problème. » 

-Un répondant du Forum électronique Voix des membres 

Ce que les membres ont dit

Connaissance de la campagne et de la participation de l’AMC

Quelque 88,4 % des répondants connaissaient la campagne Choisir avec soin (CAS), et 77,3 % de ces personnes connaissaient le rôle de l’AMC comme l’un des principaux partenaires de la campagne.

Utilisation des ressources de Choisir avec soin

Parmi les répondants, 48,4 % ont indiqué qu’ils n’utilisaient pas les listes de Choisir avec soin (CAS) dans leur pratique clinique, alors que 42,4 % ont mentionné y avoir recours. Par ailleurs, 9,3 % des répondants ont indiqué que cette question ne s’appliquait pas à leur pratique. 

Nous avons demandé aux répondants qui utilisent les listes de CAS à quelle fréquence ils le faisaient. De ces 284 répondants :
 

  • 15,5 % ont rapporté une utilisation très fréquente; 
  • 31,0 % ont rapporté une utilisation fréquente;
  • 48,2 % ont rapporté une utilisation occasionnelle; 
  • 5,3 % ont rapporté une utilisation rare.

Parmi les répondants, 66,0 % étaient en désaccord ou fortement en désaccord avec l’énoncé selon lequel leurs patients avaient suffisamment d’outils et de renseignements pour prendre des décisions éclairées au sujet de l’utilisation appropriée des services.

Parmi les répondants, 47,7 % étaient d’accord ou fortement d’accord pour dire que comme médecins, il leur fallait plus de soutien et d’outils pour les aider à décider des services qui ne convenaient pas à leurs patients.

« Je connais l’initiative, mais non les outils et les recommandations. Il serait utile d’avoir davantage de conseils sur a) l’endroit où les trouver et b) la façon de les utiliser. »

-Un répondant du Forum électronique Voix des membres 

Efficacité de la campagne Choisir avec soin

Voici la répartition des résultats des répondants lorsqu’on leur a demandé si la campagne Choisir avec soin avait contribué à diminuer l’utilisation non nécessaire des services de santé :

  • 52,0 % étaient incertains;
  • 30 % étaient d’accord (27,6 %) ou fortement d’accord (2,4 %);
  • 18,1 % étaient en désaccord (16,4 %) ou fortement en désaccord (1,6 %)

« Je pense qu’il est trop tôt pour mesurer l’effet de CAS. Il faudrait mettre davantage en évidence les documents destinés aux patients (affiches et documents à distribuer, brochures). Cette façon utile pour l’AMC de contribuer lui donnerait aussi plus de visibilité. »

-Un répondant du Forum électronique Voix des membres

Outils pour favoriser la mise en place des recommandations de Choisir avec soin

Nous avons demandé aux membres du Forum électronique de préciser les outils et les ressources qui les aideraient à appliquer les recommandations de Choisir avec soin dans leur pratique. Voici certaines de leurs suggestions 

  • Programme de pénalités ou d’incitations pour que les médecins appliquent les recommandations.
  • Matériel de sensibilisation et d’éducation du public (p. ex. dépliants et documents à distribuer, affiches dans les cliniques et les salles d’urgence, ressources en pédiatrie). 
  • Campagne d’information des patients et des médias.
  • Applications mobiles et ressources organisées selon la maladie, les spécialités, les symptômes (différentes pour les médecins et les patients).
  • Plus de contenu électronique partageable (p. ex. applications, outils, programmes, PDF).
  • Raisonnement factuel qui sous-tend les recommandations.
  • Crédits d’EMC ou exigences du Collège royal.
  • Approbation par les ordres provinciaux et les associations médicales provinciales et territoriales. 
  • Outils particuliers pour les dossiers médicaux électroniques (p. ex. formulaires personnalisés, cachets, rappels et recommandations).  
  • Simplification des lignes directrices et des critères régissant la prescription d’examens médicaux – plus accessibles pour les médecins et les patients, plus compréhensibles pour les patients.
  • Astérisque ajouté à certains tests pour indiquer que des recommandations de CAS existent pour ceux-ci.

Et maintenant?

En tant que partenaire fondateur de Choisir avec soin, nous continuerons de rechercher des occasions de promouvoir les objectifs de la campagne, dont celui d’élaborer des outils pour les médecins et les patients favorisant l’utilisation appropriée d’examens, de traitements et d’interventions.

Résumés d’autres sondages menés sur le Forum électronique

Voyez ce que les membres de l’AMC pensent d’autres sujets liés à la santé