Les services aux membres de l’AMC offerts en ligne seront interrompus entre 20 h le vendredi 15 février et minuit le samedi 16 février pour cause de maintenance. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

Association médicale canadienne

Victoria (C.-B.); Université de Toronto (U de T), 1953; anesthésiologie; professeur émérite, U de T. Décédé le 14 avril 2018 à l’âge de 95 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Sallie, 3 enfants et 7 petits-enfants. « Arthur s’est joint à l’Aviation royale canadienne alors qu’il était adolescent et a servi 4 ans outre-mer durant la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, il a terminé son secondaire dans le cadre d’un programme accéléré pour les vétérans, a obtenu son diplôme en médecine et a exercé la médecine familiale pendant les 10 années suivantes à Sault-Sainte-Marie, en Ontario. Il s’est installé à Toronto avec sa famille en 1964 afin de se spécialiser en anesthésie. Après l’obtention de son titre de FRCPC, on lui a rapidement offert le poste important de directeur du service des soins intensifs de l’Hôpital général de Toronto, poste qu’il a occupé pendant 10 ans. Il a occupé les fonctions de président des services d’anesthésie de 1977 à 1987, période durant laquelle il a présidé tous les services d’anesthésie des huit hôpitaux universitaires de Toronto, en plus d’être professeur titulaire à l’Université de Toronto et chef du service d’anesthésie à l’Hôpital général de Toronto. Étant donné que la spécialité de l’anesthésie était relativement nouvelle et n’était pas reconnue comme profession indépendante jusqu’après la guerre, Arthur a pris la résolution d’élever le rang de la profession et d’accroître son apport dans les soins aux patients. Il y est parvenu en donnant l’exemple, en augmentant le nombre de places dans les programmes de résidence en anesthésie et en accordant plus de temps à ses collègues pour enseigner, participer aux soins intensifs, faire de la recherche et siéger à divers comités hospitaliers et communautaires. Durant sa vie professionnelle, il a porté plusieurs chapeaux, notamment celui de cofondateur de la Société canadienne de soins intensifs et de directeur médical du service d’analgésie hyperbare de l’Hôpital général de Toronto. De 1987 à 1992, il a accepté des postes successifs à court terme à titre de vice-président des affaires médicales à l’Hôpital général de Toronto, de chef des opérations à l’Hôpital Western de Toronto et de directeur médical de l’hôpital universitaire et de l’hôpital des anciens combattants à Vancouver. »