Association médicale canadienne

Kars (Ont.); Université Queen’s, 1952; médecine familiale. Décédé le 17 novembre 2017 à l’âge de 96 ans. Il laisse dans le deuil 5 enfants, 11 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants. « O.B. a fini son secondaire avant de s’enrôler dans l’Aviation royale canadienne en 1942. Ses années de formation de technicien radar et ses affectations outremer à Ceylan (aujourd’hui connu sous le nom de Sri Lanka) ont eu un impact sur le reste de sa vie. De retour au Canada, il poursuit son rêve d’étudier la médecine, après quoi son programme de résidence, orienté en médecine générale, l’a mené de nouveau à Ottawa. Après avoir compris que les environs de Manotick (Ont.) avaient grand besoin de services médicaux, il y a installé sa maison et, du même coup, sa clinique en 1955. O.B. a très vite compris l’importance d’être disponible pour ses patients, et ses décisions subséquentes, tant professionnelles que personnelles, ont toutes été inspirées de cette conviction. Sa clinique offrait des heures d’ouverture prolongées, il aidait à mettre au monde des bébés, il faisait des visites à domicile et visitait aussi ses patients hospitalisés. Il suivait les changements en médecine en participant régulièrement à des conférences de formation continue, en écoutant des enregistrements audios et en lisant des revues. Bien qu’il ne fût pas reconnu pour la délicatesse de ses contacts avec les patients, sa diligence et son intégrité lui ont valu une clientèle fidèle. Toujours prévoyant, il s’est aperçu qu’afin de répondre aux besoins de ses patients, de plus en plus nombreux, il se devait d’étendre sa clinique hors du sous-sol de la maison familiale. Son rêve de réunir sous le même toit des services de laboratoire, de rayons X et plusieurs médecins de famille s’est réalisé en 1972 avec la création du Centre médical Manotick. »