Association médicale canadienne

Reconnaissant les problèmes de santé mentale auxquels les médecins peuvent être confrontés pendant la pandémie de COVID-19, l’Association médicale canadienne (AMC) finance une initiative de recherche fondée sur des données afin d’étudier le bien-être du corps médical.

« La santé et le bien-être des médecins sont une préoccupation croissante au pays. C’est une priorité absolue pour l’AMC, et cette recherche aidera à combler les lacunes dans les données sur le bien-être et à concevoir des programmes et des initiatives qui amélioreront la santé des médecins. » – Dre Ann Collins, présidente de l’AMC

L’AMC a alloué 420 000 $ à l’initiative, qui s’appelle Health Evaluation and Liveliness for Physicians through Meaningful Data, ou HELP-MD.

« Le proverbe “Médecin, guéris-toi toi-même” nous rappelle que nous devons répondre à nos propres besoins si nous voulons pouvoir soigner les autres », explique le Dr Peter Tanuseputro, médecin chercheur à l’Hôpital d’Ottawa et à l’IRSS (auparavant l’Institut de recherche en services de santé). « C’est un projet qui nous passionne, le Dr Manish Sood et moi, et nous y travaillons depuis trois ans. En tant que médecins, nous savons combien notre propre santé peut influencer notre pratique. En tant que chercheurs, nous voulions savoir comment aider. »

L’équipe – formée de membres de l’Hôpital d’Ottawa, de l’Institut de recherche Bruyère et de l’Université d’Ottawa – utilisera la plus grosse base de données descriptives populationnelles sur la santé des médecins en Amérique du Nord en reliant des données anonymes sur plus de 50 000 médecins de l’Ontario et d’importantes bases de données de l’IRSS.

L’AMC finance deux études. La première visera à examiner la santé mentale des médecins de l’Ontario, et sera axée sur le taux de suicide, les tentatives de suicide et l’automutilation. La deuxième examinera les interactions des médecins avec leurs propres docteurs, et la fréquence à laquelle ils les consultent pour recevoir des soins.

Un troisième projet, financé par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), examinera la façon dont la COVID-19 influence la santé mentale des médecins.

« Il existe dans la profession médicale une grande stigmatisation relative à la santé mentale et à l’accès aux services. Nous espérons que notre travail avec HELP-MD puisse non seulement alimenter des discussions très importantes sur la santé et le bien-être des médecins, mais aussi fournir des preuves concrètes sur la présence de risques et la façon dont nous pouvons mieux aider nos collègues et, ainsi, leurs patients. » – Dr Manish Sood, médecin chercheur à l’Hôpital d’Ottawa et scientifique auxiliaire à l’IRSS

Le financement de cette recherche est fait dans le cadre de l’engagement plus vaste de l’AMC envers la santé et le bien-être des médecins. La semaine dernière, l’AMC a lancé le Carrefour du bien-être des médecins, une ressource interrogeable en ligne où il est possible de trouver des outils, des études, des articles et des données sur le bien-être des médecins, afin de permettre un changement individuel et systémique. Il fait suite à l’initiative Connexion bien-être, qui offre des séances de soutien virtuel en groupe, ainsi qu’à la ligne SOS bien-être, qui offre un soutien et des conseils immédiats et confidentiels.

 


Vous avez des questions ou des commentaires ?

Envoyez-nous un courriel.
Back to top