Association médicale canadienne

Retards colossaux, grave pénurie de médecins de famille, taux inégalé de cas d’épuisement professionnel chez les travailleurs et travailleuses de la santé. Ces problèmes couvent depuis plusieurs dizaines d’années déjà.

Nous devons agir MAINTENANT.

L’Association médicale canadienne (AMC) remet en question le statu quo. Nous appelons fermement à l’adoption de mesures audacieuses afin d’éviter l’effondrement du système et de favoriser une transformation à long terme dans le secteur des soins de santé.

Notre objectif est d’améliorer la santé de la population, le système de santé et les conditions des travailleurs et travailleuses de la santé à l’échelle nationale, en nous concentrant sur les domaines où nous pouvons exercer la plus grande influence.

Planification intégrée des ressources humaines de la santé 

En 2022, nous avons tenu le Forum de la profession de l’AMC et discuté avec des professionnels et professionnelles de la santé, des patients et patientes, des membres de la classe politique et d’autres parties prenantes importantes dans le cadre d’événements comme le Sommet de l’AMC sur la santé | Hors-série : choix audacieux pour les soins de santé. Ces efforts ont donné lieu à l’élaboration, en collaboration avec l’Association des infirmières et infirmiers du Canada et le Collège des médecins de famille du Canada, de huit recommandations stratégiques liées aux ressources humaines de la santé. Ces démarches nous ont notamment valu une invitation au Comité fédéral-provincial-territorial sur l’effectif en santé, une première en dix ans. Par ailleurs, nous continuons de proposer des solutions à la fois au gouvernement fédéral et au Conseil de la fédération. En savoir plus sur notre travail en planification des effectifs médicaux.

Cadre pancanadien pour la sécurité physique, psychologique et culturelle des travailleurs et travailleuses de la santé

Le plus récent Sondage national de l’AMC sur la santé des médecins, auquel ont répondu plus de 4 000 médecins et apprenants et apprenantes en médecine, a mis au jour la détresse que vivent les membres de la profession. Bien que notre travail sur un cadre pour la sécurité physique, psychologique et culturelle n’en soit qu’à ses débuts, nous cherchons continuellement des occasions d’améliorer concrètement le bien-être des médecins. Cette année, l’AMC a joué un rôle essentiel dans l’adoption du projet de loi C-3 – une nouvelle modification au Code criminel visant à protéger les travailleurs et travailleuses de la santé contre l’intimidation et le harcèlement –, collaboré avec le Forum sur la santé de l’Université McMaster et discuté avec des collègues de partout dans le monde du succès durable du Carrefour du bien-être des médecins.

Permis d’exercice pancanadien​​​​​​

Un sondage mené en 2019 a révélé que plus de 90 % des membres de l’AMC étaient en faveur d’un permis d’exercice pancanadien. À ce jour, l’AMC a démontré que la création de ce permis ne nécessite pas de modification à la Constitution, participé à un groupe de travail du Conseil médical du Canada sur le financement à long terme et le modèle de gouvernance d’un registre national des médecins et obtenu l’appui officiel de plus de 15 organisations nationales du secteur de la santé, dont la Société de la médecine rurale du Canada. En 2023, nous comptons bien poursuivre notre travail auprès d’un vaste éventail de parties prenantes et étudier les possibilités qui se présenteront à l’échelle régionale.

Crise des soins de santé au Canada : solutions axées sur la profession 

L’AMC travaille en partenariat avec des organisations de l’ensemble du secteur de la santé pour réclamer une collaboration gouvernementale urgente et nécessaire en vue de stabiliser le système de santé. Nous avons organisé deux réunions d’urgence sur la crise actuelle ainsi que des événements de grande envergure sur les choix audacieux qui nous permettront de nous en sortir. En outre, nous travaillons sans relâche pour réclamer une augmentation du financement de même qu’une plus grande responsabilisation. Notre travail ne prendra fin que lorsque nous obtiendrons les résultats immédiats nécessaires à la sauvegarde de notre avenir collectif.

Système de santé carboneutre

Le travail de l’AMC sur les changements climatiques est axé sur la création d’un système de santé qui est aussi inoffensif pour la planète qu’il est salutaire pour les patients et patientes. Cette année, nous avons contribué à la première stratégie nationale d’adaptation du Canada visant à contrer les effets des changements climatiques sur la santé ainsi qu’au compte rendu à l’intention du Canada du rapport du Lancet Countdown sur la santé et les changements climatiques. Nous offrons aux médecins le nouveau cours « Diriger des systèmes de santé durables », afin de les soutenir dans leurs efforts de réduction de l’empreinte écologique du système de santé. Enfin, nous nous sommes engagés à effectuer des investissements responsables en vue de décarboner le portefeuille de placements de l’AMC d’ici 2050. Nous continuons également de travailler en étroite collaboration avec des partenaires de premier plan dans le domaine de la lutte contre les changements climatiques, dont, au pays, CASCADES, la Coalition canadienne pour un système de santé écologique, SoinsSantéCAN, l’Association canadienne des médecins pour l’environnement et Choisir avec soin, et, à l’international, l’OMS, Health Care Without Harm, la Global Climate and Health Alliance et la COP.

Alliance avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis pour la santé des Autochtones

En collaboration avec les peuples autochtones, l’AMC s’est engagée à promouvoir la réconciliation dans le secteur des soins de santé. Afin de déterminer les domaines d’intérêt sur lesquels nous devrions concentrer nos efforts, nous avons mis sur pied le Cercle d’orientation stratégique, composé de spécialistes et de gardiens et gardiennes du savoir issus des communautés inuites, métisses et des Premières Nations. Ensemble, les membres représentent la pluralité et la diversité des points de vue des communautés partout au pays. L’AMC continue de sensibiliser les gens aux répercussions de la colonisation sur la santé des Autochtones, au moyen d’initiatives comme le film Devoir de mémoire. La Fondation AMC offre un soutien financier à des organisations dirigées par des Autochtones, dont une récente contribution de 2 millions de dollars au Fonds de résilience des peuples autochtones ainsi qu’une subvention de 1 million de dollars à l’Association des médecins autochtones du Canada. Avec l’aide de nos partenaires autochtones, nous comptons poursuivre l’élaboration de notre cadre de réconciliation de même que nos démarches visant à atteindre cet objectif stratégique d’importance.

Allègement du fardeau administratif pour le bien-être des médecins

Selon les données du récent Sondage national de l’AMC sur la santé des médecins, ceux-ci et celles-ci consacrent en moyenne au moins une journée par semaine (10 heures et plus) aux tâches administratives. En collaboration avec l’Association des infirmières et infirmiers du Canada et le Collège des médecins de famille du Canada, l’AMC a formulé huit très importantes recommandations stratégiques liées aux ressources humaines de la santé, qui abordent notamment la nécessité d’atténuer ce fardeau administratif. L’AMC travaille également en étroite collaboration avec les associations médicales provinciales et territoriales sur cette question. Devant les répercussions considérables du fardeau administratif sur la profession médicale, nous sommes déterminés à poursuivre ce travail en 2023 et au cours des années qui suivront.

Vieillir dans la dignité au sein de la communauté

L’AMC souhaite faire en sorte que les personnes âgées aient accès à une gamme complète de services de soutien pour leur permettre de vieillir dans la dignité au sein de leur communauté. Nous sommes impatients de collaborer avec l’ensemble des parties concernées pour faire de ce souhait une réalité. 

Restez au fait des activités de l’AMC

Abonnez-vous dès maintenant pour suivre notre progression relativement aux enjeux qui vous tiennent à cœur.

Mes intérêts
Back to top