Association médicale canadienne

Dr. Gerin-Lajoie

La Dre Caroline Gérin-Lajoie, chef de l’équipe de l’Association médicale canadienne (AMC) qui s’occupe de la question du bien-être des médecins, sait très bien qu’il faut avoir une vue d’ensemble de ce qui se passe au Canada dans ce dossier.

Je reçois souvent des appels de collègues d’un peu partout au pays qui me demandent “Comment commencer? Nous y croyons, nos dirigeants nous appuient, mais nous ne savons pas par où commencer.” – Dre Caroline Gérin-Lajoie, vice-présidente du service de Santé et bien-être des médecins à l’AMC.

C’est notamment pour répondre à cette question que la Dre Gérin-Lajoie et l’AMC se lancent dans le premier projet du genre au Canada, appuyé par l’entente d’affinité entre la Banque Scotia et l’AMC : une analyse nationale exhaustive de l’état des structures et des mesures de soutien au bien-être des médecins, d’un bout à l’autre du pays.

« De nombreux groupes ont fait un travail extraordinaire en matière de création d’initiatives de santé et bien-être des médecins, et nous avons remarqué qu’ils travaillent souvent en vase clos, même s’ils font des choses semblables », explique la Dre Gérin-Lajoie. « Nous voulons susciter des collaborations afin d’accroître notre capacité d’agir concrètement pour les médecins. »

Au cours des Forums régionaux des membres de l’AMC tenus plus tôt cette année, la question du bien-être des médecins a été un enjeu prioritaire pour les membres. Bon nombre des participants ont d’ailleurs relaté leur propre expérience d’épuisement professionnel et d’hésitation à demander de l’aide. De même, les résultats du Sondage national sur la santé des médecins publiés par l’AMC en octobre 2018 montrent que 30 % des médecins et des médecins résidents déclarent des niveaux élevés d’épuisement professionnel.

La Dre Gérin-Lajoie explique qu’au cours des dernières années, la profession médicale a reconnu la nécessité de s’attaquer à l’épuisement professionnel et à d’autres problèmes de bien-être. La sensibilisation est à son plus haut niveau, ce qui signifie qu’il y a beaucoup de travail qui se fait à divers endroits. Il n’existe pas, toutefois, de lien central entre les programmes, les travaux de recherche et la diffusion de l’information.

Je vois cela comme une occasion de créer des liens et des alliances avec toutes ces personnes [qui travaillent au bien-être des médecins] et de les réunir pour en optimiser les retombées.

Une fois le travail d’analyse terminé, la Dre Gérin-Lajoie compte utiliser ce que son équipe aura appris pour mettre en place un « carrefour » du bien-être des médecins – un espace virtuel où toutes les ressources, les travaux de recherche et les innovations en matière de bien-être des médecins pourront être rassemblés en un seul endroit, pour être partagés à l’échelle nationale et internationale.

« Ce travail d’analyse constitue la première étape du plan à long terme de l’AMC pour le bien-être des médecins. C’est le tremplin de tout notre travail futur et nous sommes très heureux qu’il reçoive l’appui de l’entente d’affinité. »

Participez-vous à une initiative de bien-être des médecins au Canada? Écrivez-nous à bienetredesmedecins@amc.ca


À propos des octrois accordés dans le cadre de l’entente d’affinité

La Banque Scotia, Gestion financière MD (MD) et l’Association médicale canadienne (AMC) s’engagent fermement à soutenir la profession médicale et à améliorer la santé de la population du Canada. Pour témoigner de son engagement, la Banque Scotia, en collaboration avec l’AMC et MD, investira 115 millions de dollars au cours des 10 prochaines années pour appuyer les médecins et les communautés qu’ils servent.


Vous avez des questions ou des commentaires ?

Envoyez-nous un courriel.