Association médicale canadienne

CMA Regional Member Forum

Avec des journées entières de séances tenues à Halifax, à Montréal, à Ottawa et à Edmonton, de même qu’avec des discussions en ligne, les forums régionaux des membres de l’AMC de janvier et février derniers ont généré des milliers d’idées sur deux enjeux majeurs touchant la profession médicale : la santé et le bien-être des médecins, et les effectifs médicaux au Canada. L’AMC dévoile aujourd’hui son rapport sommaire sur les commentaires reçus des forums et sur la façon dont elle utilise cette information pour orienter ses activités futures.
 
Voici un instantané :

Santé et bien-être des médecins

Lors des forums régionaux des membres, les participants ont raconté leur histoire au sujet des nombreux facteurs de stress qui affectent leur bien-être, depuis les longues heures de travail, en passant par la lourdeur des tâches administratives et les attentes changeantes des patients. Des membres nous ont aussi dit qu’un changement de culture s’impose dans la profession médicale et qu’ils ont besoin de davantage de mesures de soutien au bien-être ainsi que de milieux de formation et d’exercice de la profession plus favorables.

Nous ne parlons pas de dire "non merci" ou de demander ce qu'il nous faut pour nous occuper de nous-mêmes. − Participant d’Ottawa

Ce que fait l’AMC :

  • Consciente de l’importance croissante de l’enjeu, l’AMC a récemment créé un nouveau service Santé et du bien-être des médecins pour étendre ses activités. Cette année, cette équipe dévoilera un plus grand nombre de données tirées du Sondage national sur la santé des médecins en complément des résultats partagés l’automne dernier sur la dépression et l’épuisement professionnel des médecins.  
  • L’AMC effectuera une analyse nationale des programmes de promotion de la santé des médecins dans tout le pays en vue de mettre en place un grand « carrefour » du bien-être des médecins où l’ensemble des ressources et des travaux de recherche pourront être partagés à l’échelle nationale. L’entente d’affinité avec Gestion financière MD et la Banque Scotia constitue aussi une source de financement aux initiatives sur la santé et le bien-être qui sont mises en œuvre au Canada, dont le programme Well Doc Alberta et les sept organisations nationales de spécialités, avec l’octroi de nouveaux fonds pour d’autres initiatives à venir dans les prochains mois.
  • Organisée par l’AMC, la Conférence canadienne sur la santé des médecins, qui se tiendra en octobre, mettra en vedette des travaux de recherche et des initiatives visant à améliorer la santé et le bien-être des médecins. Un groupe de membres de l’AMC en début de carrière recevra du soutien pour assister à la conférence par l’intermédiaire du Programme des ambassadeurs de l’AMC.

Effectifs médicaux

Des participants aux forums régionaux des membres ont également abordé la nécessité d’une approche nationale de planification des ressources humaines de la santé (RHS) et des mesures à prendre pour remédier aux défis professionnels particuliers auxquels les médecins en régions rurales font face. Les médecins nous ont également dit qu’ils et qu’elles désiraient exercer la médecine de façon différente en utilisant les soins virtuels, l’intelligence artificielle et les dossiers médicaux électroniques (DME), mais que la désuétude du système leur posait de nombreuses difficultés.

Nous devons adopter la technologie, apprendre davantage d'elle et y participer. [...] Nous avons une foule d'occasions d'agir sur la façon de l'utiliser. Nous devons en être le maître et non l'esclave. − Participant d’Edmonton

Les forums ont aussi donné l’occasion aux membres de discuter de l’importance de l’équité et de la diversité en médecine : depuis la reconnaissance des différences intergénérationnelles jusqu’au soutien apporté aux femmes dans leur rôle de leadership en passant par la lutte contre la sous-représentation des peuples autochtones.

  • En tant que membre fondatrice du nouveau groupe de travail national sur les soins virtuels, l’AMC examinera quels sont les obstacles à l’adoption de la technologie virtuelle et passera en revue les problèmes au sujet du permis d’exercice, y compris la façon dont un système national pourrait régler le problème de la suppléance et le manque de soutien auquel sont confrontés de nombreux médecins en régions rurales et éloignées.
  • Le Sommet de l’AMC sur la santé en août prochain sera l’occasion de discuter de la connectivité dans les soins de santé. Les participants au forum pourront également partager leurs perspectives sur les soins virtuels lors d’une séance stratégique spéciale qui orientera le travail du groupe d’étude.
  • Déterminée à favoriser une culture professionnelle encore plus axée sur le respect et la collaboration, l’AMC travaille à l’élaboration d’une politique sur l’équité et la diversité en médecine qui est inspirée des commentaires des membres. Par l’entremise du programme des communautés d’intérêts, l’AMC offre aussi son soutien à la mobilisation des membres tout en rassemblant des médecins qui se passionnent pour la diversité en médecine.
  • Une bonne planification passe par une bonne qualité des données. Afin de s’assurer que les gouvernements et les établissements de soins de santé possèdent des renseignements exacts et à jour sur la façon dont les médecins travaillent aujourd’hui, l’AMC effectue un nouveau sondage sur les effectifs médicaux qui fournira des données sur la charge de travail, la rémunération et les temps d’attente, et aidera à orienter la planification des ressources humaines de la santé (RHS).

J’ai assisté aux quatre forums et participé à la discussion en ligne, et ce qui est ressorti très clairement, c’est la passion avec laquelle nos membres souhaitent faire des changements qui aideront leurs collègues et leurs patients. En travaillant main dans la main, je sais que nous pouvons agir concrètement sur ces deux enjeux et bien d’autres. − Dre Gigi Osler, présidente de l’AMC, en réponse au rapport.


Vous avez des questions ou des commentaires ?

Envoyez-nous un courriel.