Association médicale canadienne

Soutien aux médecins victimes de menaces et de harcèlement.

Les médecins et les apprenants en médecine ont toujours joué un rôle important en tant que défenseurs de la santé –, rôle qui a continué d’évoluer. De nombreux médecins utilisent maintenant diverses plateformes de médias sociaux pour transmettre des connaissances scientifiques, mettre de l’avant des positions factuelles et promouvoir la santé et le bien-être du public durant la pandémie. Mais pour certains, cet engagement a coûté cher, les trolls, complotistes et conspirationnistes ayant entrepris de cibler les médecins en ligne et hors ligne. Au cours de la dernière année, le harcèlement et les menaces se sont multipliés et intensifiés. Selon l’Organisation mondiale de la santé, les fausses informations concernant la COVID-19 alimentent nombre de leurs croyances et de leurs comportements (article en anglais).

Les résultats préliminaires du Sondage national de l’AMC sur la santé des médecins 2021 révèlent que plus de 75 % des médecins ont dit avoir été victimes d’intimidation ou de harcèlement dans leur milieu de travail. Et selon une étude* publiée en anglais par le JAMA Internal Medicine en avril 2021, près d’un quart des médecins interrogés ont rapporté avoir été personnellement attaqués dans les médias sociaux en 2019. Celles et ceux qui ont fait l’objet d’un harcèlement continu disent avoir ressenti une détresse émotionnelle et de la peur.

L’AMC a plaidé auprès des responsable des orientations politiques et du gouvernement fédéral pour qu’on modifie la législation dans le but de protéger les travailleurs de la santé contre les menaces, la violence, le harcèlement et l’intimidation. Le projet de loi C-3, qui vise à modifier le Code criminel, est entré en vigueur le 16 janvier 2022.

L’AMC a également compilé des ressources pratiques et des ressources de soutien psychologique pour les médecins et les travailleurs de la santé victimes de harcèlement en ligne ou sur leur lieu de travail.

Conseils pour les médecins victimes de harcèlement en ligne

Si vous êtes victime de menaces ou de harcèlement en ligne, le Collège des médecins et chirurgiens de l’Alberta vous offre les conseils suivants :

  • Consignez tous les détails relatifs à l’abus ou au harcèlement (date, heure et captures d’écran, etc.).
  • Évitez d’interagir avec la personne. Elle cherche probablement à obtenir une réaction de votre part et interagir avec elle risquerait d’envenimer la situation.
  • Masquez la personne. La plupart des médias sociaux et des plateformes en ligne offrent la possibilité de masquer une personne. Vous ne verrez plus ses publications, mais elle pourra toujours voir les vôtres, visiter votre profil et peut-être même vous envoyer des messages directs.
  • Bloquez la personne. Elle ne pourra plus vous contacter sur la plateforme où vous l’avez bloquée.
  • Signalez la personne. Selon la situation et la plateforme, le signalement d’une personne peut donner lieu à la suppression de son message ou à la suspension, voire à la suppression de son compte.

Autres considérations :

  • Certaines personnes créent des comptes nouveaux ou multiples pour harceler quelqu’un. Si cela vous arrive, continuez à bloquer et à signaler tous les comptes d’où proviennent les commentaires abusifs et le harcèlement.
  • Si quelqu’un vous menace personnellement ou menace un membre de votre entourage, appelez la police locale pour obtenir des conseils.

Comportement abusif au travail

Si vous êtes confronté à un comportement abusif en milieu de travail, l’Association canadienne de protection médicale vous offre les conseils suivants :

  • Conservez votre calme et agissez de façon professionnelle et non conflictuelle.
  • Montrez l’exemple en traitant autrui avec respect et compassion.
  • Tentez de déterminer l’origine du comportement abusif.
  • Ciblez la problématique plutôt que les personnes, afin de parvenir à une résolution mutuellement acceptable.
  • Demandez l’aide de collègues de confiance ou communiquez avec l’ACPM pour obtenir des conseils et de l’assistance.
  • Consultez, le cas échéant, les politiques qui régissent la gestion des comportements abusifs au travail.
  • Consignez avec précision et de manière factuelle toute rencontre à caractère abusif.

Lorsqu’ils sont confrontés à une violence imminente mettant leur vie en danger, les médecins doivent :

  • Quitter l’endroit où ils se trouvent et prendre des mesures pour protéger les patients et le personnel, ainsi que pour assurer leur propre protection et celle de leur famille.
  • Appeler les services de sécurité ou le 9-1-1, le cas échéant.

Obtenir du soutien


Wellness support line

SOS bien-être

La ligne SOS bien-être offre gratuitement en tout temps, en français et en anglais, des services confidentiels de soutien et des conseils d’experts en santé mentale aux médecins, aux apprenants en médecine et à leur famille immédiate.

En savoir plus


The Wellness Connection

Connexion bien-être

Connexion bien-être est un espace virtuel sûr où les médecins et les apprenants en médecine peuvent discuter de leurs expériences, obtenir du soutien, demander conseil et s’entraider.

​​​​​​En savoir plus

Ressources


* Note : l’accès à cet article est payant. 

Vous vivez de la détresse? Obtenez de l’aide dès maintenant.

Back to top