Association médicale canadienne

Pour tous les médecins, être à l’écoute des patients constitue un aspect fondamental de la pratique clinique. L’AMC se fait également un devoir de tenir compte du point de vue des patients. Dans cette optique, nous avons créé le groupe Voix des patients à l’AMC, constitué de patients qui orientent notre travail de représentation en nous partageant leurs perspectives et leurs expériences concrètes.

Les 15 membres du groupe se joignent à deux représentants du Conseil d'administration de l'AMC et proposent des idées sur la façon d’améliorer la santé de la population canadienne et de contribuer au dynamisme de la profession médicale, mettant en lumière les enjeux émergents d’importance pour le public et se prononçant sur les meilleures façons pour l’AMC et les médecins d’établir un dialogue avec les patients.

« Les patients sont au cœur de ce que nous faisons. Tout, dans l’exercice de la médecine, découle de notre mission qui consiste à prendre soin des patients. »

Dr Carl Nohr, membre du Conseil d’administration de l’AMC

Vous voulez en savoir plus?

Pour en savoir plus sur l’initiative Voix des patients à l’AMC ou pour y participer en tant que patient, veuillez nous écrire à voixdes patients@amc.ca

Pour en savoir plus sur la façon dont nous favorisons la participation des patients et du public, lisez notre cadre de participation des patients et notre définition des soins axés sur le partenariat avec les patients.

Sudi Barre (Edmonton, Alberta)

Peu après la naissance de son premier enfant, Sudi a reçu un diagnostic de dissection spontanée de l’artère coronaire après avoir subi sept crises cardiaques, quatre accidents ischémiques transitoires et trois opérations à cœur ouvert. Elle met un point d’honneur à partager son histoire pour soutenir les personnes qui, comme elle, ont dû apprendre à vivre avec un problème de santé permanent. Les problèmes de santé de Sucdi ne l’ont toutefois pas empêchée de poursuivre son important travail comme codirectrice du centre communautaire pour les Albertains d’origine somalienne.

Robert Carignan, Ponteix (Saskatchewan)

Au cours des dernières années, Robert a participé à l’amélioration et à l’expansion des services médicaux dans sa collectivité rurale de la Saskatchewan. Il préside le Comité des soins de santé primaires de Ponteix, un groupe communautaire qui milite à l’échelle locale et provinciale pour l’amélioration des services de santé dans les régions rurales. Il est également membre du Conseil consultatif des patients et des familles de sa province.

Michelle Hamilton-Page (Victoria, British-Columbia)

Candidate au doctorat en sciences sociales, Michelle s’intéresse à la culture des milieux de travail et l’expérience LGBTQ+. Responsable de la stratégie numérique dans le secteur de la santé publique, des services hospitaliers et des ONG depuis 15 ans, elle a notamment créé une application mobile de notification électronique et de ressources sur les maladies infectieuses pour la santé publique, et une application mobile fondée sur des données probantes visant à aider les gens à réduire leur consommation d’alcool ou à arrêter complètement de boire.

Elke Hutton, Shellbrook (Saskatchewan)

Elke possède trente années d’expérience dans le système de santé, dont elle saura tirer parti dans le cadre de son rôle de représentante des patients et de personne ayant une expérience vécue.Elle-même aux prises avec une douleur chronique rebelle et des problèmes immunitaires, elle espère inspirer d’autres personnes et leur donner les moyens de participer à leur propre parcours de soins, de façon active et informée. Elke est une patiente-membre de la famille partenaire, en plus de coprésider le comité directeur sur les soins axés sur le patient et la famille de Prince Albert, et de siéger au comité directeur sur la supervision du triage des soins intensifs et au comité d’éthique de l’Autorité sanitaire de la Saskatchewan.

Géraldine Jippé (Montréal, Québec)

Après avoir été confrontée au racisme et à des évaluations fondées sur une méconnaissance raciale menant à un diagnostic tardif de cancer, Géraldine estime qu’on peut faire mieux à chaque étape du parcours d’un patient. En tant qu’activiste dans le domaine des soins de santé, elle est d’avis que la prévention devrait occuper une place prépondérante dans le système canadien de gestion des soins. Géraldine veut contribuer à la transformation du système en place en proposant une approche humaine centrée sur le patient, avec l’appui du corps médical et des patients d’un bout à l’autre du Canada.

Jean Johnston-McKitterick (Ottawa, Ontario)

Conseillère pour les aînés à l’entreprise ottavienne Tea and Toast, Jean est passionnée par son travail qui l’amène à épauler les personnes âgées dans leur recherche d’une résidence adaptée à leurs besoins et à leur budget, dans le secteur de leur choix. Elle leur offre de précieux conseils grâce à son expérience de quatre ans comme proche aidante auprès de sa mère, qui souffrait de démence. Au cours de ces années, Jean a beaucoup appris sur le système de santé provincial et les besoins des patients; elle espère transmettre ce savoir au groupe Voix des patients à l’AMC.

Sonia Kumar-Seguin, Hamilton (Ontario)

Sonia a puisé dans son expérience de patiente en rétablissement d’un trouble alimentaire pour devenir directrice générale d’un organisme communautaire qui oriente les gens vers des traitements et du soutien. Elle croit au potentiel des nouvelles technologies de cybersanté pour combler les lacunes dans les soins de santé et, étant elle-même d’origine mixte (indienne et canadienne), elle souhaite aider l’AMC à mobiliser une population plus diversifiée de Canadiens.

Toni Leamon, Port aux Basques (Terre-Neuve-et-Labrador), Présidente

Âgée de 20 ans, Toni veut apporter le point de vue des jeunes aux discussions sur les soins de santé. Elle participe au Conseil consultatif des patients de Terre-Neuve et au Comité des patients pour la qualité des soins de T. N.‑L., dont elle est la plus jeune membre. À ce titre, elle veille à ce que les besoins et les opinions de la jeune génération soient pris en compte. Comme elle vient d’une petite ville de 4 000 habitants, elle fait également valoir les difficultés liées à l’accès aux soins dans une collectivité rurale.

David Price, Acme (Alberta)

À la suite du décès prématuré de son fils, David et sa famille ont travaillé pour appuyer l’amélioration positive du système de santé, en particulier en ce qui concerne le diagnostic rapide et la continuité des soins. David a participé à l’enquête du Conseil de la qualité en santé de l’Alberta sur le cheminement de son fils dans le système, et son histoire a contribué à éclairer le rapport Continuity of Patient Care Study du Conseil. S’inspirant des commentaires de David, le rapport présente une série de recommandations pour la création d’un système de soins mieux coordonnés et plus homogènes dans la province.

Claire Snyman, Vancouver (Colombie-Britannique)

En tant que patiente atteinte d’une tumeur au cerveau, Claire a vite compris l’importance de défendre sa propre cause en matière de santé. Depuis, sa mission consiste à encourager les gens à prendre leur santé en main et à travailler en partenariat avec leurs équipes de santé pour prendre des décisions en matière de soins. Auteure, blogueuse et militante, elle a parlé de la défense des intérêts des patients à l’occasion d’une conférence TEDxStanleyPark et a fondé le site Web « Two Steps Forward » pour aider les autres à se retrouver dans le système de santé.

Jake Starratt-Farr, M. Serv. Soc., T.S. (Pickering, Ontario)

Fervent défenseur des personnes trans et non binaires, Jake (il/iel) est un travailleur social et conseiller trans qui cherche à amorcer des conversations sur les lacunes et les iniquités dans les soins pour les personnes trans au sein de Voix des patients. Il dirige des groupes de soutien communautaire, offre du soutien pédagogique, fait partie de communautés de pratique, contribue à créer des logements plus sécuritaires pour les personnes trans et développe un réseau de fournisseurs de services pour favoriser le partage des ressources, de façon à améliorer les services offerts à la communauté 2SLGBTQI.

Roger Stoddard, Quispamsis (Nouveau-Brunswick)

Roger a dû relever des défis uniques dans le système de santé, comme patient atteint de multiples problèmes chroniques et comme aidant d’un membre de sa famille atteint d’une maladie mentale chronique. Il attribue à son sens de l’humour son approche positive tout au long de ce processus. Il participe à de nombreux projets à l’échelle locale, provinciale et nationale, notamment avec l’Université McGill et la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé.

Eddy Szczerbinski (Lévis, Québec)

Au cours de sa lutte contre le cancer, Eddy a constaté qu’il existait de nombreuses possibilités d’amélioration au sein du système de santé du Québec. Tout au long de son cheminement dans le système, il a recueilli les réflexions d’autres patients et tiré des leçons de son expérience dans divers hôpitaux, cliniques et organismes médicaux. Maintenant qu’il se concentre sur son rétablissement, il aimerait voir des améliorations dans le système afin que les échanges d’information se fassent mieux entre les patients, les omnipraticiens et les spécialistes.

Sunny Tutt (Surrey, Colombie-Britannique)

Après avoir obtenu un diagnostic d’insuffisance cardiaque à l’âge de 18 ans, Sunny a reçu la greffe de cœur qui lui a sauvé la vie en 2014. Il agit maintenant comme mentor auprès de patients atteints eux aussi d’insuffisance cardiaque et de leur famille. Il milite en faveur de l’enregistrement des dons d’organes en Colombie-Britannique et collabore avec de nombreuses organisations à but non lucratif. Sunny travaille également à des stratégies visant à informer les communautés de l’importance des greffes d’organes, et il s’efforce de donner une voix aux personnes touchées par la défaillance d’organe qui ont besoin d’une greffe.

Tammy (Teresa) White Quills-Knife (Tribu des Blood, Région du Traité no 7 du sud de l’Alberta)

Tammy est membre de la Tribu des Blood (Kainai) dans le sud de l’Alberta. Pendant plus de trois décennies, elle a travaillé dans le domaine des soins de santé dans les réserves et hors de celles-ci. Survivante d’un pensionnat, Tammy a siégé à des groupes de travail et à des conseils d’administration dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la toxicomanie, des refuges pour femmes et du maintien de l’ordre, car elle croit que tout est lié et que, pour offrir des services qui tiennent compte des traumatismes, il faut comprendre les répercussions intergénérationnelles de la Loi sur les Indiens, des pensionnats et de la rafle des années soixante. Elle tient à travailler à la vérité et à la réconciliation aux côtés de l’AMC.

Dre Clare Kozroski (Membre du Conseil d’administration de l’AMC)

La Dre Kozroski exerce la médecine familiale en milieu rural dans le sud-ouest de la Saskatchewan. Elle a travaillé dans plusieurs provinces ainsi qu’au sein de la réserve des Services de santé des Forces canadiennes. Clare a été présidente de l’Association médicale de la Saskatchewan en 2013 et s’est jointe au Conseil d’administration de l’Association médicale canadienne en 2020.

Dr Carl Nohr (Membre du Conseil d’administration de l’AMC)

Le Dr Nohr est chirurgien général en milieu communautaire à Medicine Hat, en Alberta. Il a coprésidé l’élaboration des règlements provinciaux sur les effectifs médicaux de l’Alberta. Le Dr Nohr a aussi été membre du conseil du Collège des médecins et chirurgiens de l’Alberta, et orateur et président pour l’Association médicale de l’Alberta.


Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur le programme, veuillez nous écrire à voixdespatients@amc.ca.

Back to top